Rechercher
Devis gratuit

Comment associer pompe à chaleur et chauffage au sol ?

Vous avez décidé de réduire vos factures de chauffage sans pour autant sacrifier le confort thermique de votre logement. Vous aimeriez également mettre en place une solution plus écologique que les systèmes traditionnels comme les chaudières fonctionnant à l’énergie fossile. Et si vous optiez pour un mix pompe à chaleur (ou "PAC") et chauffage au sol ? La PAC est en effet parfaitement compatible avec le plancher chauffant. Il suffit d’en comprendre le principe et d’associer les bons équipements.



Fonctionnement et installation du chauffage au sol

Qu’entend-on par chauffage au sol ?

Le plancher chauffant est un émetteur de chaleur au même titre que les radiateurs classiques. Il est composé d’un réseau de tubes hydrauliques courant sous le sol du volume à chauffer. Dans ces tuyaux est injectée de l’eau chaude, fournie par l’unité de chauffage central auquel le système est raccordé (pompe à chaleur ou chaudière au fioul ou à gaz). C’est cette eau chaude qui permet d’augmenter la température des pièces qu’elle traverse.


Comment installer un plancher chauffant ?

Lors de l’installation, on place d’abord un isolant sur la dalle en béton de la maison, sur lequel on dispose le système de canalisations composant le plancher chauffant. Le tout est recouvert d’une chape qui aidera à diffuser la chaleur de manière homogène et avec une certaine inertie, sans pics de température. Vient enfin le revêtement de sol choisi pour la pièce en question. Si tous les matériaux sont possibles, on opte généralement pour le carrelage ou la pierre, suffisamment conducteur de chaleur. Il est recommandé d’éviter la moquette trop épaisse ou le parquet, le bois étant plus isolant.


Quel type de pompe à chaleur lui associer ?

Pour qu’il fonctionne correctement, le plancher chauffant demande donc une source d’énergie fournissant de l’eau à bonne température. Deux types de pompes à chaleur sont donc envisageables : la PAC air / eau ou la pompe à chaleur géothermique. Le principe est le suivant :


Récupération de calories dans l’environnement extérieur

La pompe à chaleur commence par puiser les calories nécessaires à l’extérieur de votre habitation, dans l’air environnant pour la version aérothermique ou dans le sol pour son homologue géothermique. Dans le deuxième cas, vous devez disposer d’un peu de terrain autour de la maison afin de pouvoir y ensevelir des capteurs.


Transmission des calories récupérées à l’eau de chauffage

Les calories récupérées permettent de changer l’état du fluide frigorigène présent dans le système. Devenu gaz, ce fluide est ensuite comprimé, ce qui a pour effet de l’échauffer. C’est cette chaleur décuplée qui est ensuite transmise à l’eau de chauffage alors que le gaz se condense, se refroidit, retrouve son état liquide et repart pour un nouveau cycle.


Envoi de l’eau chauffée vers les émetteurs

L’eau chaude produite est injectée dans le circuit de chauffage et acheminée vers les radiateurs ou le plancher chauffant, augmentant ainsi la température des différentes pièces du logement.


Avantages de la solution PAC / chauffage au sol

Une solution écologique

Le compresseur de la pompe à chaleur a besoin d’électricité pour fonctionner. Mais, pour peu que le système soit correctement dimensionné, cet apport d’énergie est largement inférieur à ce que génère l’équipement. Son rendement est évalué par le COP ou Coefficient de Performance. Nous y reviendrons au point suivant.

Au total, la pompe à chaleur consomme principalement les calories naturellement présentes dans le sol ou l’air ambiant. Une énergie à la fois gratuite et entièrement renouvelable. Il s’agit donc d’une option de choix pour quiconque se soucie de préserver l’environnement et souhaite remplacer sa chaudière à gaz ou au fioul.


Un couplage économique

C’est sans doute le point le plus intéressant de l’association pompe à chaleur et chauffage au sol.

Le plancher chauffant exige une eau à température moins élevée que la plupart des radiateurs : la surface d’échange thermique est en effet plus importante et répartie dans toute la pièce. On estime par ailleurs qu’une température de 18°C au niveau du sol offre la même impression de chaleur que lorsque l’air ambiant est porté à 20°C.

Il s’agit donc d’un émetteur fonctionnant à basse température. En d’autres termes, la pompe à chaleur n’aura pas à fournir une quantité d’énergie trop importante. En général, il suffira d’injecter une eau à 35°C dans le circuit pour chauffer la maison.

Cela augmente le rendement du système. Le COP précédemment mentionné est d’autant plus élevé que l’écart entre la température extérieure et celle de l’eau de chauffage est faible. La pompe à chaleur consomme très peu d’électricité pour atteindre la température recherchée. De quoi réaliser des économies d’énergie substantielles.

Il convient cependant de calculer précisément vos besoins en chauffage avant de réaliser le moindre investissement. Vous devez disposer d’une puissance suffisante même en période de grand froid. Si, en hiver, votre pompe à chaleur peine à transmettre la température nécessaire à l’eau du circuit, le COP sera plus faible.

Pour ne pas vous tromper, faites appel à un de nos professionnels et demandez une étude précise de votre situation. Cliquez ici pour prendre rendez-vous avec l’équipe Saunier Duval et obtenir un devis pour l’installation d’une pompe à chaleur (PAC) à la puissance adaptée à votre habitation.


Un grand confort thermique

Imaginez : le réveil sonne, vous vous décidez à sortir du lit et… posez vos pieds nus sur un sol à la température plus qu’agréable. De quoi commencer la journée de très bonne humeur ! Le chauffage au sol permet de diffuser la chaleur de manière régulière et uniforme dans la maison.

Autre avantage, le plancher chauffant est plus silencieux que les radiateurs habituels qui parfois, émettent quelques bruits, dus à l’écoulement de l’eau dans leur circuit.

Enfin, si vous le couplez à une pompe à chaleur réversible, le système vous permettra également de rafraîchir votre maison lors des grandes chaleurs de l’été. Vous bénéficierez donc d’un confort thermique optimal tout au long de l’année.


Un choix esthétique

Dissimulé sous le revêtement de sol, le plancher chauffant reste totalement invisible. Plus de radiateurs disgracieux monopolisant les surfaces murales et freinant vos envies de décoration ! Vous gagnez de la place et limitez l’encombrement visuel.

Inconvénients de la solution PAC / chauffage au sol

Des travaux conséquents

Il est plus facile de faire installer un plancher chauffant dans le cas d’une maison neuve. Les travaux sont simplement intégrés dans le planning de construction. Les choses se compliquent lorsqu’il s’agit d’un projet de rénovation. Vos sols doivent être entièrement refaits, et le chantier peut vous forcer à déménager quelques temps.

Par ailleurs, la pose du système engendre une surélévation des surfaces qui n’est pas sans conséquences : vous devrez déplacer les équipements fixés au sol, rehausser les prises électriques et raboter vos portes.

Pas d’inquiétude, vous n’êtes pas obligé d’installer le chauffage au sol dans toutes les pièces de la maison. Vous pouvez très bien le réserver au séjour et lui préférer des radiateurs fonctionnant à basse température dans la salle de bain ou dans les chambres par exemple.


Une maintenance délicate

L’entretien et la purge du plancher chauffant est également plus complexe que celui des radiateurs, directement accessibles. En cas de fuite ou de panne, le fait que le dispositif soit enterré peut entraîner des travaux supplémentaires.


Un investissement significatif

Le prix du mix pompe à chaleur / chauffage au sol est plus élevé que l’association d’une chaudière et de radiateurs classiques. La pose elle-même est plus onéreuse. Il vous faudra donc prévoir un investissement de départ plus important.

Mais vous compenserez cet écart de prix par les économies réalisées sur votre consommation en énergie. N’oubliez pas non plus que votre nouveau système de chauffage amènera une plus-value intéressante à la revente de votre logement. Les travaux de rénovation énergétique (système de chauffage plus performant, amélioration de l’isolation) permettent généralement de valoriser votre bien.

Vous pouvez également obtenir certaines aides financières accordées par l’état, parmi lesquelles MaPrimRénov, le crédit d’impôt, la prime coupe de pouce. Découvrez la description de ces aides en cliquant sur les liens suivants :

Il existe évidemment bien d’autres combinaisons possibles et d’autres types de pompes. Vous pouvez associer votre plancher chauffant à une chaudière ou finalement, rester sur de simples radiateurs. Pour en savoir plus, restez sur notre site et explorez nos différents dossiers !