Rechercher
Devis gratuitRechercher
Devis gratuit

Peut-on réduire le bruit d’une pompe à chaleur avec un caisson acoustique ?

Vous êtes convaincus par les multiples bénéfices que vous pourriez tirer d’une pompe à chaleur mais vos voisins ou votre copropriété résistent : « une PAC ? Pas question ! Trop bruyant ! » En dépit des dernières avancées technologiques en matière d’insonorisation, les idées reçues sont tenaces. Et si vous manquez de place dans votre jardin, vous n’avez guère le choix de l’emplacement pour l’unité extérieure. Comment alors limiter les nuisances sonores pour mettre tout le monde d’accord ? Est-il possible de réduire le bruit émis par la pompe à chaleur en lui ajoutant un caisson acoustique ? Saunier Duval vous répond…



Quelles performances pour un caisson acoustique de pompe à chaleur ?

Poser un caisson anti-bruit, d’accord ! Mais est-ce vraiment efficace ?

Le niveau sonore d’une pompe à chaleur est principalement dû à son unité extérieure, qui capte les calories de l’air environnant pour ensuite les transférer à l’intérieur de la maison. Cette unité contient un ventilateur qui permet de lui amener l’air nécessaire, ainsi qu’un compresseur pour concentrer la chaleur récupérée dans le fluide frigorigène. Ce sont ces deux dispositifs qui génèrent le bruit émis par l’installation. C’est donc autour de l’unité extérieure que se posera un caisson éventuel.

Notons que les pompes à chaleur concernées par cet article sont des climatiseurs réversible ou de type air / eau uniquement puisque les modèles géothermiques ne comportent pas de ventilateur.

Les ondes sonores s’atténuent avec la distance et les obstacles. Si vous ne pouvez éloigner la PAC ni diriger le son vers une zone neutre, il devient intéressant de poser un caisson anti-bruit.

Pour en connaître les performances, il est possible de réaliser des mesures de pression acoustique en divers points de la propriété. Passons les détails techniques, vous obtiendrez des résultats transposés en décibels qui vous révèleront l’importance des nuisances sonores. La comparaison des valeurs avec et sans caisson vous renseignera sur la capacité de ce dernier à réduire le bruit produit par la PAC. Si vous investissez dans un caisson d’insonorisation préfabriqué, sa fiche technique vous donnera une bonne idée de ce que vous pouvez en attendre. En général, la réduction promise est de l’ordre de -10 à -20 dB selon la distance.

Voici quelques points à retenir pour savoir si votre caisson anti-bruit est efficace :

  • Le niveau sonore d’une pompe à chaleur oscille généralement entre 35 et 65 dB (décibels). Aux alentours de 25 dB, vous ne percevrez qu’un bruit léger, similaire à un bruissement de feuilles.
  • La réduction de bruit procurée par un quelconque dispositif doit au minimum atteindre -3 dB pour être perceptible ;
  • En cas de litige avec les voisins, les mesures sont effectuées chez eux ou à la limite des deux propriétés, et non à proximité immédiate de la pompe à chaleur.
  • La loi s’intéresse à la notion d’émergence du bruit, à savoir la différence de décibels entre le niveau sonore habituel et ce qu’il devient lorsque la PAC est en fonctionnement. Cette différence ne doit pas dépasser 5 dB en journée et 3 dB en période nocturne.

Vous l’aurez constaté, la problématique est plus complexe qu’il n’y paraît. Heureusement, les conflits insolubles restent rares, les techniques modernes offrant toujours un compromis acceptable !


Les caractéristiques d’un bon caisson d’insonorisation pour pompe à chaleur

Voyons maintenant les caractéristiques d’un caisson anti-bruit efficace : il doit bien sûr réduire les nuisances sonores à un niveau acceptable pour tous (pour vos voisins comme pour vous-même), mais pas seulement.

Assurez-vous également de respecter les conditions suivantes :

  • Une pose sans conséquences
    Le caisson acoustique ne doit en aucun cas perturber le fonctionnement de votre PAC. L’air doit pouvoir circuler sans contraintes au niveau de l’unité extérieure, et être renouvelé en continu. Dans le cas contraire, le rendement de la pompe en serait affecté et vous risqueriez une bien mauvaise surprise en découvrant votre facture de chauffage.
  • Une solidité suffisante
    Les matériaux qui le composent seront résistants aux chocs comme aux intempéries.
  • Attention à l’effet « caisse de résonnance »
    Préférez les grilles et les lames aux panneaux pleins qui risqueraient de réverbérer le bruit plutôt que de l’atténuer.
  • Des matériaux adaptés
    Le caisson doit bien sûr être composé de matériaux limitant la propagation des bruits indésirables. Il importe de prévoir des panneaux suffisamment denses pour absorber les basses fréquences, en majeure partie responsables des nuisances sonores. D’autres matières aux performances acoustiques intéressantes peuvent également être ajoutées : mousse de polyuréthane, laine de roche ou laine de verre (qui dispersent les ondes), liège, plaques de polystyrène, etc.
  • Une accessibilité préservée
    Votre chauffagiste doit pouvoir accéder facilement à la pompe à chaleur pour en assurer l’entretien régulier. Il faut également prévoir suffisamment de place pour effectuer quelques réparations en cas de besoin
  • L’aspect esthétique
    L’autre reproche souvent adressé aux pompes à chaleur concerne la pollution visuelle. La pose d’un caisson anti-bruit peut être l’occasion de résoudre ce problème. Choisissez alors un coffrage élégant, d’un joli blanc ou d’une teinte proche de celle de votre façade.
  • Un prix raisonnable
    Vous avez calculé votre budget et évalué l’investissement que représente une pompe à chaleur : l’achat et le montage du caisson anti-bruit ne doivent pas tout remettre en cause. Comparez les prix et étudiez les travaux proposés jusqu’à trouver votre bonheur !


Les réponses variées des fabricants : plots, coffrage et écrans phoniques

Il existe de nombreuses solutions pour atténuer le bruit d’une pompe à chaleur, la construction d’un caisson étant sans doute l’une des plus sophistiquées. En voici quelques exemples :

  • Les plots anti-vibratiles (ou « silentblocs »)
    L’idée est d’isoler l’appareil du sol pour y empêcher la propagation du bruit. Vous le poserez ainsi sur des plots en caoutchouc qui, par nature, absorbent les ondes sonores. Vous veillerez à ce que la PAC soit installée à bonne distance du mur de façade (au moins 40 cm) pour éviter toute transmission par ce biais. Vous contrôlerez également la bonne élasticité des plots qui peuvent se rigidifier au fil du temps. Cette option est intéressante si l’installation est posée sur la même dalle que celle de la maison.
  • Le mur anti-bruit ou le système d’écrans phoniques
    Ils évitent d’enserrer l’ensemble de la PAC dans un coffrage. Poser un mur ou un écran phonique permet de limiter la propagation dans une direction bien précise.
  • Le coffrage de pompe à chaleur
    Voilà notre caisson anti-bruit. Il se pose autour de l’unité extérieure attenante à la maison, mais peut également être utilisé pour la PAC dédiée au chauffage de la piscine ou pour une climatisation extérieure.


La solution Saunier Duval : des PAC très silencieuses !

Vous recherchez toutes les façons possibles pour contenir le niveau sonore de votre pompe à chaleur ? Retrouvez dans un article dédié quelques conseils élémentaires pour rendre votre équipement moins bruyant.

Mais le meilleur moyen de réduire le bruit de votre PAC est encore d’acquérir un modèle silencieux. Nous l’avons dit, la technologie a bien évolué dans ce domaine. Les équipements de la gamme Saunier Duval sont réputés pour leur fonctionnement particulièrement discret.

Un exemple : la PAC GeniaAir Split n’émet que 32 dB à 5 mètres, soit 10 décibels de moins que la plupart des produits disponibles sur le marché. Ce niveau sonore tombe à 25 dB en mode silence. Un bruissement de feuilles…

Pour mieux vous en rendre compte, testez notre Soundbox: il s’agit d’une simulation du bruit perçu à différentes distances de nos pompes à chaleur et dans différentes conditions (fonctionnement normal, mode silence ou arrêt total).

Vous pouvez maintenant dormir sur vos deux oreilles : votre PAC ne vous réveillera plus la nuit et ne risque plus de compromettre vos relations de bon voisinage !

N’attendez plus : la pompe à chaleur offre un mode de chauffage à la fois économique et écologique. Demandez votre devis pour l’installation d’une climatisation réversible ou d'une PAC air / eau !