Rechercher
Devis gratuitRechercher
Devis gratuit

Se rafraîchir avec une pompe à chaleur réversible

La pompe à chaleur est aujourd’hui reconnue comme un système de chauffage à la fois performant et respectueux de l’environnement. Voilà pour l’hiver. Mais qu’en est-il de la saison chaude ? Comment produire du froid sans anéantir les économies d’énergie réalisées sur le chauffage ? Bonne nouvelle, avec une pompe à chaleur réversible, plus besoin de climatiseur ! Vous pouvez rafraîchir votre logement en plein été et profiter ainsi d’un confort thermique optimal tout au long de l’année. Ainsi, la pompe à chaleur réversible est à la fois la solution idéale de chauffage et de climatisation à la fois. Découvrez dans cet article comment maintenir une température agréable dans votre maison, et ce, en toute saison !



Les différents modes de rafraîchissement

Le fonctionnement habituel de la pompe à chaleur

À l’inverse de la chaudière à gaz ou au fioul, la pompe à chaleur (PAC) ne consomme aucun combustible fossile. Si ce mode de chauffage est tant plébiscité, c’est qu’il utilise une énergie gratuite et toujours disponible. En effet, l’installation capte les calories naturellement présentes dans l’environnement extérieur (l’air, le sol ou l’eau souterraine) pour les injecter à l’intérieur de votre logement. Ce transfert de chaleur s’effectue de différentes manières, en fonction du type de pompe à chaleur dont vous disposez :

  • Climatisation réversible : La chaleur est prélevée dans l’air du jardin puis diffusée dans la maison par l’intermédiaire de ventilo-convecteurs ;
  • PAC air / eau : les calories de l’air extérieur servent à chauffer un fluide caloporteur qui lui-même chauffe l’eau du circuit de chauffage. L’appareil peut également fournir l’eau chaude sanitaire du logement ;
  • PAC eau / eau : c’est ici la source d’énergie qui diffère, la chaleur provenant d’un point d’eau à proximité de la maison (nappe phréatique par exemple) ;
  • PAC géothermique : cette fois les calories sont directement prélevées dans le sol de votre jardin.

Le principe est toujours le même : l’extérieur de l’habitation est considéré comme la source chaude fournissant l’énergie dont vous avez besoin pour vous chauffer.


Le mode de rafraîchissement actif

En été pourtant, il fait parfois aussi chaud, voire plus chaud, à l’intérieur qu’à l’extérieur. Pourquoi, dans ce cas, ne pas inverser le fonctionnement de la pompe à chaleur ? L’air intérieur devient la source chaude et les calories sont éjectées hors du logement.

C’est tout-à-fait possible si votre PAC est dite réversible. C’est ce que l’on appelle un « mode de rafraîchissement actif ». L’appareil travaille comme en hiver mais s’efforce de baisser la température plutôt que de l’augmenter. On peut donc dire que la pompe à chaleur réversible, au lieu d’utiliser la chaleur extérieure pour la transférer à l’intérieur du logement, elle tire profit de la chaleur présente à l’intérieur pour la rejeter à l’extérieur et ainsi rafraîchir la maison : un véritable principe de climatisation.

Pour le rafraîchissement comme pour le chauffage, le coût de fonctionnement est uniquement lié à la consommation en électricité de l’équipement. Cette dernière dépend de la température souhaitée et du type d’appareil.

La performance d’une pompe à chaleur en mode rafraîchissement actif est indiquée par l’EER, ou coefficient d’efficacité frigorifique (Energy Efficiency Ratio).

Pour la pompe à chaleur réversible GeniaSet Split 5 de Saunier Duval, ce coefficient est de 4 : pour 4 kW extraits de votre logement, l’appareil en consomme seulement 1 (en conditions air 35°C / eau 18 °C).


Le mode de rafraîchissement passif

Les eaux souterraines sont bien moins sensibles aux variations de température que l’air ambiant. Elles restent donc fraîches en été, et pas trop froides en hiver.

Il est possible de tirer profit de cette caractéristique pour rafraîchir votre maison si vous possédez une pompe à chaleur de type eau/eau. Il suffit de laisser ces eaux souterraines rafraîchir naturellement celle du circuit de chauffage, par simple échange thermique. Dans cette configuration, la pompe à chaleur n’est pas en fonctionnement et ne consomme donc qu’une quantité minime d’énergie électrique.

Il s’agit d’un mode de rafraîchissement passif mais néanmoins intéressant puisqu’il permet de faire baisser la température à moindre coût.


Les solutions possibles pour rafraîchir la maison avec une pompe à chaleur

Voyons maintenant les configurations permettant concrètement de rafraîchir votre logement. Toutes les pompes à chaleur n’en sont pas capables. Celles qui sont concernées ne fonctionnent qu’avec certains types d’émetteurs.

La pompe à chaleur doit être réversible

Nous l’avons expliqué plus haut, l’appareil doit être réversible, c’est-à-dire conçu pour fonctionner en sens inverse si vous souhaitez bénéficier d’un mode de rafraîchissement actif.

Chez Saunier Duval, les pompes à chaleur de type « split » sont réversibles de série. Elles ne vous demanderont aucun surcoût en matériel pour rafraîchir votre logement.

Pour parcourir notre gamme de pompes à chaleur réversibles, restez sur notre site !


La climatisation réversible

Il s’agit de la solution la plus efficace, offrant un résultat similaire à la climatisation.

La pompe à chaleur air / air débarrasse l’air intérieur de son surplus de calories pour les rejeter à l’extérieur du logement. Chaque ventilo-convecteur brasse un air rafraîchi et permet de contrôler la température ambiante. Vous pouvez obtenir un refroidissement rapide et spécifique dans les différentes pièces de la maison. La baisse de température peut ainsi atteindre 7°C en cas de forte chaleur.

Vous veillerez à ce que les ventilo-convecteurs soient raccordés au circuit des eaux usées pour évacuer la condensation formée lors du processus.


La PAC air / eau avec plancher chauffant

Une pompe à chaleur air / eau raccordée à un plancher chauffant est généralement la solution idéale pour les constructions neuves. La pose du plancher est prévue dès le départ et ne nécessite pas de travaux additionnels comme en rénovation. Ce système offre une chaleur douce en hiver, tout en favorisant les économies d’énergie.

Les mêmes avantages peuvent se retrouver en été si le plancher chauffant est également conçu pour être rafraîchissant. Comme dans la configuration précédente, il doit être connecté aux eaux usées pour éliminer les condensats. Lorsque la pompe à chaleur passe en mode rafraîchissement, il est possible de réduire la température ambiante d’environ 3°C grâce à l’eau plus froide circulant sous vos pieds. L’installation est silencieuse et n’engendre aucun courant d’air désagréable. Vous ne pouvez cependant pas moduler le rafraîchissement d’une pièce à l’autre.


La PAC eau / eau avec plancher chauffant

Ce système offre l’option d’un rafraîchissement passif, donc particulièrement économique. Il propulse dans votre plancher une eau refroidie par transfert thermique grâce à l’eau captée dans le sous-sol de votre terrain. Il permet également une réduction de température de l’ordre de 3°C.

Une solution particulièrement intéressante, qui laisse la pompe à chaleur au repos pendant l’été.


Les types de rafraîchissement

Il existe deux types de rafraîchissement différents : actif et passif.

  • Rafraîchissement actif avec une pompe à chaleur

Le rafraîchissement actif inverse le fonctionnement habituel de votre pompe à chaleur. Au lieu d'extraire l’énergie de l'air extérieur pour chauffer votre logement, l’énergie est prélevée dans les pièces intérieures pour les rafraîchir. Cette énergie est ensuite évacuée à l’extérieur du logement. Cette méthode fonctionne aussi bien avec un plancher chauffant qu'avec des ventilo-convecteurs. Ce type de rafraîchissement peut être réalisé par une pompe à chaleur air / eau, air / air ou eau / eau.

Avec le rafraîchissement actif, vous pouvez réduire la température ambiante jusqu’à environ 3 °C pour un plancher chauffant et jusqu’à 7 °C avec une pompe à chaleur air / air.

  • Rafraîchissement passif avec une pompe à chaleur

Le rafraîchissement passif est uniquement compatible avec les pompes à chaleur eau / eau associées à un plancher chauffant. Dans cette configuration, la pompe à chaleur n’est pas en fonctionnement et ne consomme donc qu'une quantité minimale d'électricité. L’eau de votre plancher chauffant est directement refroidie grâce à l’eau froide du sol (captage géothermique). Comme pour une pompe à chaleur air / eau avec un plancher chauffant en rafraîchissement actif, le mode passif de rafraîchissement permet de réduire la température intérieure d’environ 3 °C.


Pourquoi n’est-il pas recommandé de rafraîchir avec les radiateurs ?

Si vous disposez d’une pompe à chaleur air/eau connectée à des radiateurs, vous ne pourrez malheureusement pas inverser le système comme dans le cas d’un plancher chauffant.

Lorsque l’on passe en mode rafraîchissement, de la condensation est susceptible de se former autour des émetteurs. Avec la baisse de température, l’humidité ambiante atteint son point de rosée et finit par couler sur toute la surface des radiateurs. Pour ne pas être incommodé par cette condensation excessive, vous choisirez donc un autre système de refroidissement ou de climatisation.


En quoi la pompe à chaleur se distingue d’un climatiseur ?

A premier abord, on pourrait croire que la pompe à chaleur réversible a un fonctionnement très similaire à un climatiseur, car de surcroît il existe des clim’ réversibles qui peuvent aussi servir de chauffage en saison froide. Et pourtant, il s’agit de deux systèmes bien différents.

Une première différence importante est l’intensité de rafraîchissement entre les deux équipements. La pompe à chaleur réversible permet de baisser la température intérieure du logement d’une façon mesurée. En règle générale, ce mode de rafraîchissement doux résulte en une différence de température de quelques degrés seulement entre l’intérieur et l’extérieur, ce procure un réel confort.

Le climatiseur quant à lui refroidit l’espace de manière plus radicale. Si cela est souhaité, il peut permettre par exemple de produire une température très fraîche à l’intérieur de l’habitation et de la maintenir, alors que dehors il fait très chaud. Ceci peut être très intéressant dans certaines régions géographiques ou pendant des périodes de pic de chaleur. Néanmoins, pour un confort idéal et une sensation agréable, il est tout de même conseillé de veiller à ce que l’écart de température intérieure et extérieure ne soit pas trop extrême.

Par ailleurs, en mode réversible un climatiseur ne parvient pas à atteindre les mêmes performances en termes de chauffage qu’une pompe à chaleur réversible. Cette dernière a une puissance de chauffe beaucoup plus importante et procure un confort supérieur dans l’habitation. Le climatiseur est plutôt à voir comme un complément, et non un système de chauffage complet.

Certes, le prix d’achat et d’installation d’une pompe à chaleur est beaucoup plus important comparé à un climatiseur. Mais en contrepartie, la pompe à chaleur réversible est nettement plus économique, écologique et performante. C’est un système complet pour toute l’année et, ne l’oublions pas, permet également de produire de l’eau chaude sanitaire. Et la bonne nouvelle c’est que de nombreuses aides financières existent pour amortir l’investissement de départ.

Vous voilà informé et prêt à protéger votre logement de la chaleur pendant la saison estivale.

Vous êtes intéressé par un équipement mixte offrant à la fois une fonction de chauffage ainsi qu’un mode rafraîchissement ? Demandez votre devis pour l’installation d’une pompe à chaleur réversible.