La révision de la chaudière tous les ans, c’est facultatif

FAUX

L’entretien annuel de votre chaudière par un professionnel qualifié est obligatoire. Toutes les chaudières dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 400 kilowatts sont concernées, permettant ainsi d'évaluer leur performance énergétique et environnementale.

Cet entretien est à l’initiative et sous la responsabilité du locataire (sauf si disposition contraire prévue dans le bail), du propriétaire ou du syndicat des copropriétaires de l’immeuble. N’oubliez donc pas de prendre rendez-vous chaque année avec un professionnel du chauffage.

3 bonnes raisons d’entretenir sa chaudière :

  • Votre sécurité : L’entretien permet de détecter tous les dysfonctionnements et de prévenir d’éventuels accidents. Des appareils mal entretenus associés à une mauvaise aération du logement peuvent provoquer une intoxication au monoxyde de carbone.
  • Longévité du produit : Une chaudière entretenue ce sont des risques de panne réduite et une durée de vie de votre matériel prolongé.
  • Augmentation des performances : Redonnez-lui son rendement d’origine, selon l’ADEME, une chaudière régulièrement entretenue, c’est 8 à 12 % d'énergie consommée en moins.

Les obligations du professionnel lors de l’entretien :

  • Vérifier la chaudière, les systèmes de régulation et de sécurité. Au cas échéant, il nettoiera et effectuera les réglages nécessaires au bon fonctionnement.
  • Evaluer le rendement de la chaudière et ses émissions de polluants atmosphériques.
  • Dans le cas ou un gaz dangereux pour la santé est détecté, en l’occurrence le monoxyde de carbone, le professionnel conseillera des investigations complémentaires ou ordonnera le maintient de la chaudière à l’arrêt jusqu'à la remise en service de l’installation dans des conditions normales de fonctionnement.

Conclusion de l’entretien :

Le professionnel qualifié se doit de vous conseiller quant au bon usage de la chaudière en place, des améliorations possibles sur l’ensemble de l’installation de chauffage et éventuellement de l’intérêt de remplacer celle-ci.

Il a pour obligation de vous faire parvenir dans un délai de quinze jours une attestation détaillée comprenant :

  • le résultat de l’évaluation énergétique et environnementale
  • le résultat de la mesure de monoxyde de carbone
  • la fourniture de conseils.

Cette attestation sera à conserver au minimum pendant 2 ans et doit être présentée en cas de contrôle.