Les ambitions de la RT 2012

Bâtiments non résidentiels

  • Bureaux
  • Locaux d'enseignement
  • Etablissements pour la « petite enfance » (crèches, haltes garderies)

Bâtiments résidentiels

  • Bâtiments d'habitation : maisons et immeubles
  • Foyers de jeunes travailleurs
  • Cités universitaires
  • Les autres types de bâtiments font l’objet d’une réglementation spécifique

Mise en application

  • Depuis le 28 octobre 2011

Pour les bureaux, les locaux d'enseignement, les crèches, les foyers de jeunes travailleurs, les cités universitaires et les bâtiments d'habitation en zone ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine).

  • Depuis le 1er janvier 2013

Pour les bâtiments d'habitation hors périmètre rénovation urbaine

Les ambitions de la RT 2012

C’est en ces termes que le ministère de l’écologie a présenté le projet de Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) lié à la généralisation des Bâtiments Basse Consommation (BBC).

C’est dire l’importance de cette nouvelle réglementation pour notre secteur et l’impact qu’elle va avoir sur nos métiers et les produits désormais à installer.

  • Division par 2 à 2,5 entre les exigences réglementaires RT 2005 et RT 2012
  • Conception / isolation du bâti améliorée (un besoin de chauffage réduit par 2 à 3)
  • Amélioration des performances des systèmes de chauffage de 10 à 20 % pour le chauffage par PAC, par gaz condensation et par chaudières bois
  • Généralisation du chauffe-eau thermodynamique ou de capteurs solaires thermiques
  • Généralisation des énergies renouvelables en maison individuelle
  • Réduction de 30 % du besoin d’éclairage
  • Réduction de la consommation d’énergie primaire de 150 milliards de kWh entre 2013 et 2020
  • Réduction des émissions de CO2 entre 13 et 35 millions de tonnes de CO2 (selon la méthode) entre 2013 et 2020

Retour à la vue d'ensemble