Rechercher

Outil de calcul pro

Méthode et outils de calcul

Parce que les projets de construction conformes à la RT 2012 exigent des consommations réduites, les logiciels de calcul RT 2012 doivent être très précis et intégrer de nombreux paramètres.

Leur usage, dès la phase de conception, permet aux professionnels d’obtenir une appréciation du bilan énergétique de leur projet en amont et d’optimiser ainsi la conception bioclimatique et le choix des systèmes.

La méthode de calcul Th-BCE 2012, publiée le 20 juillet 2011 au Bulletin Officiel du Ministère du Développement Durable, a été élaborée pour vérifier la conformité des bâtiments aux exigences de résultat de la RT 2012.

Elle s’appuie d’une part, sur des données vérifiables lors de la phase chantier (surface, orientation, caractéristique des équipements, etc.) et d’autre part, sur des scénarios conventionnels (taux de présence des occupants, conditions météo, etc.).

Parce que toutes les solutions actuelles ne sont pas encore intégrées dans la méthode, cette dernière sera progressivement mise à jour.

Pour permettre aux acteurs du projet de prendre en compte la méthode dans leurs outils de conception, un moteur de calcul, développé par le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) à partir de la méthode Th-BCE 2012, a été intégré dans les logiciels de calcul thermique.

Nouveau calcul de la « surface de plancher »

Le 16 novembre 2013, une ordonnance visant à simplifier le mode de calcul des surfaces de logement a été approuvée par le Conseil des ministres.

Depuis le 1er mars 2012, le calcul de la « surface de plancher » a remplacé celui de la « surface hors oeuvre brute » (Shob) et « surface hors oeuvre nette » (Shon).

Celle-ci comprend l’ensemble des surfaces de plancher des constructions closes et couvertes, comprises sous une hauteur de plafond supérieure à 1,80 m et se calcule à partir du nu intérieur des façades.

L’objectif est de ne plus prendre en compte l’épaisseur des murs extérieurs dans la zone de constructibilité afin d’inciter à isoler davantage les façades.