Communiqué de presse - Nouveauté chantier

Nantes, 20.07.2012

Le 22 juin dernier, la première maison RT 2012 labellisée Bâtiment Basse Consommation RT 2012, a été inaugurée à Nantes. Elle est le fruit d’une collaboration étroite entre le constructeur nantais Depreux Construction, GrDF et Saunier Duval.

De la théorie à la pratique

Objectif du projet : ne pas dépasser un niveau de consommation de 50 Kwh ep/m2/an.

En clair, cela signifie pour le foyer une baisse de près de 50 % de ses consommations d’énergie primaire par rapport à la réglementation thermique actuelle. Sa facture de gaz annuelle pour le chauffage et l’Eau Chaude Sanitaire est estimée à 627 €, abonnement compris (hors auxiliaires et éclairages).

Une maison RT 2012 est avant tout un bâtiment bien conçu, orienté et isolé.

  • Toute l’isolation a donc été particulièrement soignée :
    • Murs extérieurs : 142 à 177 : R = 4,25
    • Toiture : Double pente, plafond droit : R = 8
    • Toiture : terrasse sur le garage (26m) : R = 6,5
    • Plancher bas : 128 à 135 : R = 3,4
  • Les menuiseries sont positionnées uniquement à l’est, à l’ouest et au sud.
  • L’ensemble de l’enveloppe a été traité pour réduire sa perméabilité à l’air (chasse à l’air parasite entrant) pour un résultat presque deux fois supérieur à la norme : le débit de fuite n’est que de 0,39 m3/(h.m2) au lieu de 0,6 !
  • Pour les équipements, une solution gaz/solaire a été adoptée.

Le goût de la performance

La maison, d’une surface habitable de 116 m2 est dotée d’une solution gaz/solaire associant une chaudière à condensation ThemaPlus Condens et un Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI) auto-vidangeable HelioSet, qui comprend un ballon de stockage de 150 litres et un panneau solaire HelioPlan de 2,35 m2. Ce panneau est orienté au sud-est et incliné à 45°.

Pourquoi le choix du couplage gaz / solaire ?

> C’est une des réponses les plus compétitives aux exigences de la RT 2012.

Le solaire permet une baisse des consommations en énergie primaire pour la production d’eau chaude (premier poste de consommation d’énergie dans une maison RT 2012) de l’ordre de 40 à 60 %. La chaudière à condensation permet également de réduire significativement les consommations en énergie primaire pour le chauffage.

> C’est une réponse qui garantit le confort attendu au foyer.

Grâce au couplage avec une chaudière à condensation, le particulier est assuré de ne jamais manquer d’eau chaude sanitaire. Mieux encore, la micro-accumulation lui garantit une eau à température stable, avec un minimum d’attente au premier puisage. Côté chauffage, un thermostat d’ambiance permet de réguler au plus juste et de maintenir la température dans toutes les pièces, selon le souhait du particulier.

Pourquoi le choix du couplage HelioSet / ThemaPlus Condens ?

> Le CESI HelioSet a été choisi pour :

  • son ballon échangeur, le système formé avec la chaudière ThemaPlus Condens est un système monovalent. La chaudière est utilisée en appoint. Elle est placée en série. Elle est sollicitée uniquement lorsque lors d’un puisage la température de consigne n’est pas atteinte. Ce type de système présente une meilleure efficacité énergétique qui valorisée par le moteur de calcul de la RR 2012;
  • sa compacité et sa facilité d’intégration;
  • son sytème autovidangeable. Le ballon est livré pré-rempli avec la quantité de fluide solaire nécéssaire à l’installation.

> La ThemaPlus Condens F25 et a été choisie pour :

  • ses performances RT 2012 : haut rendement, pertes à l’arrêt réduites, pompes à vitesses variables...
  • ses dimensions réduites : 740 x 418 x 344 mm
  • son confort sanitaire : la micro-accumulation permet une grande stabilité de la température, particulièrement en hiver quand la chaudière apporte le complément à l’eau préchauffée par le CESI HelioSet

> La mise en oeuvre de l’ensemble HelioSet et ThemaPlusCondens est simple et rapide.

Le ballon HelioSet est livré « prêt à poser » (pré-rempli en fluide solaire et les composants sont montés sur le ballon). Un kit solaire avec une vanne de mélange assure l’interface entre la chaudière et le ballon.

Afin d’évaluer la consommation réelle du foyer par rapport à la consommation conventionnelle estimée, la maison est équipéed’instruments de mesure. Le suivi de ces mesures est confié au CRIGEN (Centre de recherche et d’innovation gaz et énergies nouvelles du groupe GDF SUEZ) et à l’INES (Institut national de l’énergie solaire) qui publieront les premiers résultats dans un an.

Retour à la vue d'ensemble