Rechercher
Devis gratuitRechercher
Devis gratuit

Contrat d’entretien pour la chaudière : tour d’horizon

Vous êtes équipé d’une chaudière à gaz ou au fioul ? N’oubliez pas d’en organiser la maintenance ! Elle fait partie des obligations légales qu’il vaut mieux ne pas négliger. Le décret n°2009-649 impose en effet l’entretien annuel des chaudières de puissance nominale comprise entre 4 et 400 kW. Cette révision régulière vous permet de demeurer serein : vous êtes en règle avec la loi, la sécurité de votre logement et de ses habitants est assurée, et votre équipement reste en bon état de fonctionnement. Et pour ne rien oublier, il existe une solution très simple : le contrat d’entretien. Dans ce dossier, nous répondons à vos questions sur ce type de prestation.



Quels sont les avantages d’un contrat d’entretien pour la chaudière ?

Le temps passe vite lorsque l’on est pris dans le tourbillon de la vie quotidienne, n’est-ce pas ? Grâce au contrat d’entretien, vous ne raterez aucune visite annuelle puisque votre chauffagiste se chargera de vous les rappeler !

Par ailleurs, le professionnel auquel vous ferez appel connaîtra votre installation et suivra son évolution pour mieux en maximiser les performances et la longévité. Vous bénéficierez d’un service de qualité, année après année, sans avoir à vous en soucier.

L’entretien annuel comprend le contrôle et le nettoyage de l’appareil, mais également la vérification de l’étanchéité pour éviter toute fuite de gaz ou de monoxyde de carbone. Ce dernier composé est particulièrement dangereux puisqu’il est inodore et incolore, donc difficilement détectable. Le prestataire vous fournira enfin quelques conseils avisés pour optimiser le fonctionnement de votre système de chauffage et réaliser ainsi quelques économies d’énergie.

Après chaque visite, vous recevrez une attestation d’entretien, à conserver précieusement et à présenter à l’assurance en cas de problème. Si vous êtes locataire, le propriétaire du logement peut également demander à voir le document pour s’assurer de la continuité de la maintenance.

Certains frais de dépannage de la chaudière sont parfois inclus dans le contrat, selon la formule que vous aurez choisie. Vous maîtrisez ainsi votre budget et évitez les dépenses imprévues.

Découvrez la gamme de chaudières Saunier Duval, nos modèles muraux et nos chaudières à condensation.


Quel type de contrat choisir ?

Avant de choisir votre contrat d’entretien pour la chaudière, prenez la peine de comparer quelques devis ainsi que la description des prestations correspondantes.

Vérifiez par exemple que l’intervention ne se limite pas à la chaudière en elle-même mais prévoit également le contrôle et le ramonage du conduit d’évacuation des fumées. Les dégagements de monoxyde de carbone peuvent aussi se produire ailleurs qu’au niveau du corps de chauffe.

À retenir : si vous possédez un chauffe-eau fonctionnant au gaz, vous êtes tenu de le faire entretenir par un professionnel au moins une fois par an, de la même manière qu’une chaudière classique. Assurez-vous donc de la maintenance régulière de l’ensemble de l’équipement, qu’il s’agisse de la production de chauffage ou de l’eau chaude sanitaire.

Les chauffagistes proposent des formules assez similaires, se composant comme suit :

  • Visite d’entretien forfaitaire : il ne s’agit pas d’un contrat mais d’une visite ponctuelle, que vous aurez à renouveler vous-même chaque année ;
  • Visite d’entretien contractuelle : cette fois, l’entreprise choisie vous contacte une fois par an pour planifier la révision de la chaudière. Main d’œuvre et déplacement sont généralement inclus ;
  • Visite d’entretien avec intervention rapide en cas de panne : dans ce contrat sont inclus la planification de l’entretien annuel et le dépannage. C’est l’assurance de ne jamais manquer de chauffage, une option bien appréciable en plein hiver !
  • Formule d’entretien tout compris : le contrat prévoit la programmation de chaque visite, le dépannage et les pièces de rechange nécessaires, main d’œuvre et déplacement toujours inclus.

Vérifiez cependant les conditions d’application de ces contrats : elles diffèrent parfois selon les prestataires. Certains limitent le nombre de dépannages dans l’année ou n’interviennent pas le week-end. La plupart émettent quelques réserves à propos des pièces de rechange : il faut bien sûr qu’elles soient toujours disponibles au moment de la panne. Il est donc possible que certaines chaudières très anciennes ne puissent faire l’objet d’un contrat où tout est inclus.

Demandez votre devis personnalisé pour l’entretien de votre chaudière et planifiez la première visite !


Quel est le prix d’un contrat d’entretien chaudière ?

Le prix du contrat d’entretien varie selon la formule et le prestataire, mais également selon l’âge du logement et le type d’appareil à réviser.

Retenez que le coût d’entretien oscille entre une centaine d’euros pour les formules les plus simples et un peu moins de 300 euros pour celles qui englobent un maximum de services. Vous pouvez choisir de mensualiser les paiements pour un impact plus progressif sur votre budget.


À qui s’adresser pour souscrire un contrat d’entretien ?

La loi est très claire sur le sujet : l’entretien annuel de la chaudière à gaz doit être réalisé par un professionnel agréé. N’essayez donc pas de vous en acquitter seul. Vous ne seriez pas couvert en cas d’incident et prendriez trop de risques en matière de sécurité. Vous n’êtes probablement pas équipé pour repérer les émissions éventuelles de monoxyde de carbone…

Recherchez une entreprise certifiée RGE (Reconnue Garante de l’Environnement) et possédant la qualification Professionnel du Gaz (délivrée par QualiGaz, organisme formant les chauffagistes et contrôlant régulièrement la qualité de leurs interventions).

Vous vous demandez comment vous y prendre ?

Saunier Duval vous aide à trouve un prestataire qualifié et proche de chez vous. Nous avons en effet créé un réseau d’experts chauffagistes, nos Partenaires Fil Rouge, pour vous accompagner dans l’installation, l’entretien et le dépannage de votre système de chauffage. Tous ont adhéré à notre charte, vous garantissant ainsi le meilleur service. Il vous suffit de renseigner votre code postal et nous vous fournissons une liste de professionnels situés à proximité de votre domicile.


Comment mettre fin au contrat d’entretien chaudière ?

Vous pouvez bien sûr mettre un terme à votre contrat d’entretien sans aucune justification.

Il vous suffit de consulter les modalités de résiliation dans les documents transmis. Certaines formules impliquent un engagement de durée et/ou fonctionnent par tacite reconduction. Dans ce dernier cas, le chauffagiste doit prévenir son client au minimum un mois avant la date de renouvellement automatique du contrat. Cela vous laisse suffisamment de temps pour lui signifier votre volonté de l’annuler.

Pour plus d’informations, consultez notre article consacré à la résiliation du contrat d’entretien.

Programmation de la visite annuelle, anticipation des dépenses, suivi de qualité sur le long terme, le contrat vous permet de répondre à l’obligation légale d’entretien sans que vous ayez à vous en soucier. N’attendez plus et planifiez dès aujourd’hui la maintenance de votre installation !