Rechercher
Devis gratuit

Quelle chaudière choisir ?

Vous souhaitez remplacer votre système de chauffage actuel et vous vous demandez quelle chaudière choisir pour votre nouvelle installation ? Chaudière gaz murale ou au sol, chaudière à condensation ou traditionnelle, au fioul, au bois ou encore électrique - il n’est pas toujours facile de se retrouver entre ces différents types de chaudières et de faire le bon choix. Par ailleurs, des critères de performance et d’adaptabilité à votre logement rentrent également en jeu.

Saunier Duval se penche sur la question et vous aide à choisir la chaudière qui répond le mieux à vos besoins. Plusieurs aspects sont à considérer pour déterminer quelle chaudière choisir :

Les différents types de chaudière

De nombreux types de chaudières existent. Faisons un tour d’horizon pour comprendre leurs spécificités ainsi que les avantages et inconvénients qui caractérisent chaque type de chaudière.

Mais tout d’abord, il est important de connaître le principe de fonctionnement d’une chaudière : elle transmet des calories, ou autrement dit de la chaleur, à un circuit hydraulique (eau ou liquide caloporteur) qui est relié à des émetteurs de chaleur, comme des radiateurs, des planchers chauffants etc. Pour produire cette chaleur, un principe de combustion est utilisé. Il peut se faire à l’aide de différents combustibles comme par exemple le gaz, le fioul, le bois, les granulés, etc. Ce fonctionnement général s'applique à toutes les chaudières sauf les chaudières électriques qui utilisent des résistances électriques.


La chaudière gaz


Cette chaudière se sert du gaz comme combustible. Si le logement dispose d’un raccordement au réseau, la chaudière à gaz utilise le gaz de ville. Sinon, elle peut également être conçue pour brûler le gaz propane. Dans ce cas, une citerne (semi-) enterrée à l’extérieur de l’habitation est nécessaire pour stocker le gaz propane.

Le corps de chauffe de la chaudière au gaz fait monter la température du circuit hydraulique, c’est-à-dire de l’eau ou du liquide caloporteur qui circule à l’intérieur de la chaudière. Lorsque la température souhaitée est atteinte, le liquide est distribué à travers des canalisations dans l’habitation vers les émetteurs de chaleur, c’est-à-dire les radiateurs ou le chauffage au sol.

La chaudière gaz est une solution classique de système de chauffage qui est installée dans les foyers français depuis de longues années. Certes, l’investissement financier nécessaire pour l’achat d’une chaudière à gaz n’est pas négligeable, mais la performance et le rendement énergétique élevé de ce type d’appareil sont au rendez-vous.


La chaudière gaz à condensation


La chaudière à condensation mérite un focus particulier. Contrairement à la chaudière gaz classique qui réchauffe le circuit d’eau du chauffage uniquement grâce à la combustion du gaz, la chaudière gaz à condensation tire profit de l’énergie contenue dans les fumées de combustion. Car ces fumées contiennent de la vapeur d’eau qui, lorsqu’elle condense, libère de la chaleur. C’est justement avec cette chaleur supplémentaire que la chaudière à condensation réchauffe l’eau de retour du circuit.

Cette technologie permet à la chaudière à condensation gaz d’enregistrer des performances optimales et d’importantes économies d’énergie. Le rendement peut atteindre jusqu’à 110 %. Des réductions de consommation de gaz allant jusqu’à 30 % et des économies financières sont à la clé.

C’est ce principe ingénieux de la condensation qui différencie ce type de chaudière de la chaudière gaz classique, dite aussi traditionnelle ou « Bas-NOx ».


La chaudière à bois


Le bois comme combustible de chauffage (soit sous forme de bûches ou de granulés / pellets) fait un certain retour depuis quelques années car il s’agit d’un moyen de chauffage économique et pas inefficace.

Un inconvénient est que la chaudière à bûches doit être alimentée manuellement, a peu d’autonomie et requiert un endroit sec pour le stockage du bois. Mais le rendement énergétique est correct et le coût d’acquisition peu élevé.

La chaudière à granulés peut être alimentée automatiquement grâce à un réservoir ou un silo. De ce fait, elle a une autonomie importante. Elle a un bon rendement thermique et est également écologique.


La chaudière au fioul


Le fonctionnement des chaudières au fioul est comparable à celui des chaudières gaz, mais elles utilisent le fioul comme combustible. L’installation de ce type de chaudière est coûteuse car elle nécessite la mise en place d’une grande cuve pour stocker le fioul, qui doit aussi être réapprovisionnée en moyenne une fois par an.

Un autre critère à prendre en considération est l’indexation du coût du combustible sur le prix du pétrole, qui est donc sujet à de potentielles variations. Par ailleurs, la chaudière au fioul est nettement moins écologique que la chaudière gaz à condensation par exemple.


La chaudière électrique


La chaudière électrique est une solution alternative pour les logements qui ne disposent pas de raccordement au gaz de ville ou qui manquent d’espace de stockage pour des combustibles plus volumineux tel que le fioul, le bois ou le propane.

Le fonctionnement de ce type d’appareil est basé sur des résistances électriques qui permettent de chauffer l’eau du circuit de chauffage qui est relié à des radiateurs ou un plancher chauffant comme émetteurs.

Les avantages de la chaudière électrique sont les coûts d’acquisition relativement bas, la facilité d’installation la bonne performance.

Cependant, il s’agit d’un moyen de chauffage très coûteux, l’électricité étant actuellement l’énergie la plus chère du marché.


La comparaison des différents types de chaudières existants montre que la chaudière au gaz, et notamment la chaudière gaz à condensation, représente un bon compromis entre performance, coût d’achat, économie d’énergie et impact environnemental. Par conséquent, nous allons vous expliquer un peu plus en détail les différents critères à garder en tête lorsqu’on s’intéresse aux chaudières gaz.

L’emplacement de la chaudière gaz

Il existe principalement deux types de pose pour la chaudière gaz : au mur ou bien au sol.

La chaudière gaz murale, du fait de son caractère compact, s'adapte particulièrement aux espaces réduits, comme par exemple la salle de bain, la cuisine ou encore la buanderie. Elle s’intègre bien dans des habitations de petites ou moyennes tailles ou qui ne disposent pas de cave ou d’annexes.

La chaudière au sol prend plus d’espace que son pendant mural. En revanche, elle est capable de couvrir des besoins plus importants en matière de chauffage et d’eau chaude, par exemple pour des logements de plus grandes surfaces ou des familles plus nombreuses.

La puissance de la chaudière gaz

La puissance d’une chaudière au gaz est mesurée par rapport à la rapidité avec laquelle elle est capable de chauffer le liquide du circuit pour alimenter le logement en chauffage et le cas échéant en eau chaude sanitaire. La puissance s’exprime en kW. Il est important que la chaudière choisie réponde aux besoins réels du foyer.

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte pour déterminer la puissance adéquate de la chaudière au gaz. Est-ce qu’elle doit produire du chauffage uniquement ou également de l’eau chaude sanitaire ? Quelle est la taille de l’habitation ? Quel est le nombre de points d’eau ? Et combien de personnes résident dans votre foyer ?

Rassurez-vous, votre chauffagiste professionnel vous conseillera lors de sa visite afin de vous aider à cibler une puissance adéquate pour votre future chaudière. Chez Saunier Duval, vous avez la possibilité de demander gratuitement un devis d'installation de chaudière au gaz. Un professionnel agréé Saunier Duval vous contacte sous 48h pour prendre rendez-vous avec vous et vous accompagner dans votre projet.

Vous pouvez également nous solliciter pour demander un devis de dépannage de chaudière au gaz ou encore un devis d'entretien de chaudière au gaz. Nos professionnels sont à vos côtés pour répondre à tous vos besoins.

Chaudière gaz et eau chaude sanitaire

Au-delà du chauffage, la chaudière gaz peut également fournir de l’eau chaude, par exemple pour la cuisine ou la salle de bain. On distingue différentes technologies pour la production de l’eau chaude sanitaire.

La chaudière gaz instantanée chauffe l’eau à la demande, c’est-à-dire dès qu’il y a un besoin la chaudière réchauffe l’eau instantanément. L’avantage de ce système est sa compacité et son coût relativement faible. En revanche, ce type de chaudière ne peut pas répondre aux multiples tirages qui entraînent un faible débit et une instabilité de température. Elle est plutôt adaptée à des habitations de petite taille avec une seule douche et 1-2 personnes résidant au foyer.

La chaudière gaz à mini-accumulation fonctionne selon un principe de stockage de l’eau chaude. Elle dispose d’un réservoir intégré dans lequel elle stocke l’eau chaude préchauffée. Ainsi, lors du puisage, l’eau chaude est déjà disponible, il n’y a donc pas ou moins d’attente et un confort sanitaire plus important. Des familles résidant dans des logements de taille moyenne avec une salle de bain peuvent s’orienter vers ce type d’appareil. N’hésitez pas à consulter notre chaudière ThemaPlus Condens pour découvrir un exemple performant et efficace de chaudières à mini-accumulation.

La chaudière gaz à accumulation occupe la plus haute marche du podium en terme de confort sanitaire. Elle possède un ou plusieurs ballons intégrés, ce qui lui permet de produire et stocker une quantité importante de litres d’eau chaude. Par exemple, la nouvelle IsoMax Condens de Saunier Duval dispose de deux ballons de 21 litres intégrés. Ainsi, elle procure un maximum de confort à toute la famille et est adaptée à des logements de plus grande taille avec plusieurs salles de bain.

Les aides financières

Opter pour une nouvelle chaudière comme par exemple une chaudière gaz à condensation peut nettement réduire vos factures de gaz et augmenter votre confort au quotidien. De plus, l’État vous aide dans cette démarche en mettant à votre disposition un certain nombres de dispositifs financiers pour alléger l’investissement nécessaire.

Notre simulateur en ligne vous aide à y voir plus clair en indiquant en quelques clics si vous êtes éligibles aux aides et en vous donnant une estimation du montant pouvant vous être restitué.