Rechercher
Devis gratuit

Quelles aides pour une chaudière gaz ?

Changer pour une nouvelle chaudière amène de nombreux bénéfices comme un logement plus confortable, la réalisation des économies et une émission de gaz à effet de serre amoindrie. Cependant, cela peut avoir un coût non négligeable. Pourtant, il existe des aides qui peuvent vous aider à financer votre projet de remplacement de chaudière gaz. A noter qu'il vous faudra préférer un modèle à condensation plutôt qu'une chaudière murale classique pour profiter de subventions. Nous vous présentons dans ce guide les différentes aides et primes dont vous pouvez bénéficier en vous équipant d'une nouvelle chaudière gaz à condensation.


Si certaines aides comme le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transaction Energétique) ne sont pas reconduites pour 2021, sachez que le gouvernement a enrichi d'autres aides financières existantes pour vous accompagner vers la transition énergétique. Vous pouvez ainsi réduire l'investissement pour le remplacement de votre vieille chaudière à gaz ou à fioul mais aussi réduire votre facture de chauffage. Il faut cependant noter que certaines aides sont plafonnées à des paliers de ressources. Il est également possible de cumuler certains dispositifs d'aides en fonction de vos conditions d’éligibilité. Vous pouvez connaître ces conditions d’attribution en consultant les pages détaillées des aides présentées ci-après.

N'hésitez pas à consulter à tout moment notre simulateur pour connaître les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre pour le remplacement de votre chaudière.

Vous trouverez ci-dessous la liste des aides financières existantes à l'installation d'une chaudière gaz à condensation :

  • MaPrimeRénov’
  • Les Certificats d’Economie d’Energie (CEE)
  • Eco-Prêt Taux Zéro (Eco-PTZ)
  • TVA
  • Aides régionales


MaPrimeRénov’

Proposée par le gouvernement au travers de l'ANAH (Agence Nationale de l'Habitat), cette aide à la rénovation énergétique vient financer une diversité de travaux d’économie d’énergie comme le remplacement d’une chaudière gaz ou encore des travaux d’isolation. Elle vient également simplifier les démarches puisqu’il vous faudra constituer un dossier en ligne qui, une fois validé, vous permettra de percevoir une aide dès les travaux de rénovation terminés.

Depuis octobre 2020, cette prime a été non seulement prolongée pour une année supplémentaire mais ses conditions d’éligibilité ont également été assouplies: elle peut désormais être sollicitée par tout type de ménage. Toutefois, le montant de l’aide auquel vous pouvez prétendre est modulé de manière à soutenir les ménages les plus modestes. Par exemple, l’aide pour un remplacement de chaudière pourra s’élever jusqu’à 1 200 euros pour les ménages les moins aisés.

Les travaux d'installation de votre chaudière doivent être réalisés uniquement dans une résidence principale construite depuis plus de deux ans, que ce soit en France métropolitaine ou en Outre-mer. L'installation d'une chaudière gaz à condensation doit se faire par une entreprise RGE (Reconnues Garantes de l’Environnement).

Pour pouvoir bénéficier de cette aide, vous devez être ou bien :

  • Les propriétaires occupants d’un logements construit depuis plus de 2 ans
  • Les propriétaires bailleurs louant une résidence principale pour minimum 5 ans
  • Un syndicat de copropriétaires pour des travaux garantissant un gain énergétique de 35% au moins

>> Pour en savoir plus, consultez notre page sur MaPrimeRénov’.


Les Certificats d’Economie d’Energie (CEE)

Aussi appelés « Primes Coup de Pouce », ce dispositif aide les foyers souhaitant réaliser des travaux d’amélioration de performances énergétique et ainsi réaliser des économies d’énergie. Ce dispositif mis en place par l’Etat incite les fournisseurs d’énergie à promouvoir les travaux d’économie d’énergie auprès des particuliers comme par exemple le remplacement d'une chaudière gaz ou fioul pour une chaudière gaz à condensation. Ces organismes proposent ainsi des primes de financement aux particuliers en échange des certificats justifiant leur participation aux travaux d’économies d’énergie tel que l'installation d'une chaudière gaz à condensation.

Pensez ainsi à vous renseigner auprès de l’entreprise qui va réaliser votre remplacement de chaudière si une aide CEE peut vous être apportée.

De même que pour l’aide MaPrimeRenov’, celle du CEE est plafonnée en fonction des ressources du ménage. Ainsi un remplacement pour une chaudière gaz à condensation pourra être subventionné de 600 à 1 200 euros. Il est également à noter que les primes CEE présentent plusieurs types d’aides selon la nature des travaux engagés (chauffage, fumisterie, thermostat) et sont cumulables avec d’autres aides financières comme MaPrimeRenov’ et l’Eco-PTZ.

>> Pour plus d'informations, consultez notre page sur les Certificats d’Economies d’Energie (CEE).


Eco-Prêt Taux Zéro (Eco-PTZ)

Valable jusqu’au 31 décembre 2021, ce dispositif d’aide offre un prêt à taux d’intérêt nul et sans conditions de ressources pour des travaux de performance énergétique comme le remplacement d’une chaudière gaz.

Pour pouvoir en bénéficier, vous devez répondre à certaines conditions comme être propriétaires occupants, locataires ou bien bailleurs. De plus le logement pour lequel ce dispositif d’aide est demandé ne peut se faire que pour votre logement principal construit depuis plus de deux ans.

Il est également à prendre en compte que les travaux d'installation de votre chaudière gaz à condensation doivent obligatoirement être réalisés par un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Toutefois, sachez que seuls les organismes bancaires ayant signés avec l’Etat sont en mesure de vous faire bénéficier de l’aide Eco-PTZ. Nous vous invitons ainsi à vous renseigner auprès de votre banque.

>> Pour en savoir plus, consultez notre page sur l'Eco-Prêt Taux Zéro (Eco-PTZ).


TVA

Lors du remplacement de votre ancienne chaudière, il vous est possible de bénéficier d’une TVA à taux réduit à 5,5% pour un modèle plus performant comme une chaudière gaz à condensation. Cette réduction du taux de la TVA est destinée uniquement aux habitations construites depuis plus de 2 ans ; les bâtiments à usage professionnels ne sont pas éligibles à cet avantage. Le remplacement de la chaudière par une nouvelle à condensation devra être entreprise par un professionnel RGE.

Il est également à noter que les critères de performances énergétiques saisonnières (ETAS) de la nouvelle chaudière gaz doivent être supérieures à 92% pour pouvoir bénéficier de ce taux de TVA avantageux. A défaut, la chaudière ne pourra être éligible qu’aux taux de 10% ou 20%.

>> Plus d'information sur notre page sur la TVA.


Aides régionales

A l’occasion de sa campagne de sensibilisation à la maîtrise des consommations d'énergie, l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) vient proposer des aides pour les projets d’amélioration de l’efficacité énergétique. Si vous êtes entre autres une entreprise ou une collectivité locale, vous pourrez bénéficier d’aides spécifiques à l'installation de chaudières gaz à condensation.

>> Pour plus d'information, consultez notre page sur les aides régionales.



Vous pouvez par la suite faire une demande de devis gratuite pour une nouvelle installation de chaudière gaz à condensation où vous serez accompagné par un professionnel. Il pourra notamment vous conseiller sur les aides disponibles selon votre situation. Nous proposons également des services de dépannage et d'entretien pour vous accompagner au mieux dans vos besoins.

>> Pour en savoir plus, consultez notre page de demande de devis.