Rechercher

Comment fonctionne une chaudière

Chaudière gaz, chauffage central, bois, fioul… Il existe de nombreux modèles et technologies dont le but est le même : fournir du chauffage, c’est-à-dire alimenter les radiateurs du foyer en chaleur, et le plus souvent, de fournir de l’eau chaude sanitaire également.


Quel est le fonctionnement d’une chaudière ? Quels types de chaudières existent sur le marché ? Comment obtenir le meilleur rendement ? Dans tous les cas, savoir comment fonctionne une chaudière gaz est important pour vous permettre d’identifier celle qui répond le plus à vos besoins.


Nous allons vous expliquer tout ça !

Fonctionnement d’une chaudière

Pour le chauffage, une chaudière transmet des calories, c’est-à-dire de la chaleur, à un circuit hydraulique (eau ou liquide caloporteur) relié à des émetteurs de chaleur (radiateurs, planchers chauffants). Une combustion est utilisée pour générer cette chaleur. Elle peut se faire à l’aide de différents combustibles comme par exemple le fioul, le gaz, le bois, les granulés de bois etc.


L’eau circule dans la chaudière et la température de celle-ci monte à proximité du corps de chauffe. Lorsque la température souhaitée est atteinte, l’eau repart vers les émetteurs de chaleur.


Le principe est identique pour chauffer de l’eau pour une utilisation sanitaire, soit de manière instantanée, soit avec un ballon (accumulation).


Bien que le fonctionnement soit semblable pour toutes les chaudières, il existe des spécificités, notamment pour les chaudières à condensation. Contrairement aux chaudières traditionnelles, elles ont la capacité à tirer profit de l’intégralité de l’énergie générée lors du processus de la combustion. Alors qu’une chaudière classique réchauffe le circuit d’eau du chauffage central à l’aide de la combustion du gaz naturel uniquement, la chaudière gaz à condensation utilise l’énergie contenue dans les fumées de combustion. Comment est-ce que cela fonctionne ? Et bien, les fumées qui sont produites lorsque le gaz naturel est brûlé, contiennent un ingrédient précieux : de la vapeur d’eau. Et quand cette vapeur condense, de la chaleur est libérée – une chaleur grâce à laquelle la chaudière gaz à condensation réchauffe l’eau de retour du circuit. Il s’agit donc d’une énergie gratuite dont se sert la chaudière à condensation à son avantage. Les dits « condensats » (l’eau libérée lors de la condensation) sont ensuite évacués via le circuit des eaux usées.

Les différents types de chaudières gaz

Il existe principalement deux types de chaudières au gaz : les chaudières traditionnelles (Bas-Nox) et les chaudières à condensation. Ces dernières sont plus performantes et diminuent la consommation d’énergie.


Au-delà de la technologie il existe également différents formats et puissances.


Les chaudières les plus répandues sont les chaudières gaz murales, très compactes et couvrant de larges plages de puissance. De par leur compacité elles sont idéales en appartement ou pour des projets de rénovation car peu encombrantes.


Les chaudières au sol quant à elles sont d’avantage préconisées pour de grandes surfaces avec plusieurs salles de bains ou points de puisage.


Il est possible dans les deux cas d’utiliser des ballons d’eau chaude (intégrés ou externes) pour compléter la capacité d’eau chaude sanitaire.


Saunier Duval propose une large gamme de chaudières Gaz qui répond à tous les besoins. Nos professionnels certifiés Saunier Duval sont là pour vous aider et proposent leurs services pour vous accompagner dans vos projets : devis installation chaudière gaz, devis dépannage chaudière gaz ou encore devis entretien chaudière gaz.

Taux de rendement idéal

Les chaudières gaz à condensation peuvent proposer un taux de rendement allant jusqu’à 109 % !


Lorsqu’on combine un système de chauffage à basse température (radiateur ou planchers chauffants) avec une chaudière gaz à condensation, le taux de rendement peut même aller jusqu’à 110 %. Cela vient à dire que le gain d’énergie est plus important que la consommation. Les factures énergétiques sont automatiquement réduites. Cette performance est le résultat de la réutilisation de l’énergie renfermée dans les fumées de combustion et libérées pendant le processus de condensation de la vapeur d’eau. Un autre avantage de la chaudière gaz à condensation : elle produit des fumées à des températures moins élevées que les chaudières traditionnelles (environ 50°C au lieu de 200°C), ce qui réduit les gaz à effet de serre.



Sur le même thème :


Pourquoi choisir une chaudière gaz à condensation ?

Quand remplacer sa chaudière ?

Remplacer sa chaudière