Rechercher
Devis gratuitRechercher
Devis gratuit

Comment choisir un réparateur de pompe à chaleur ?

Votre pompe à chaleur ne démarre plus et les radiateurs restent froids ? Aïe ! Il s’agit probablement d’une panne, et là, c’est la tuile ! Vous n’avez aucune envie de rester des jours entiers sans chauffage ni eau chaude sanitaire. Il vous faut donc dénicher au plus vite un bon réparateur de pompe à chaleur. Internet ne vous aide pas : les offres de service sont légions et vous hésitez. Comment choisir un dépanneur compétent, qui vous proposera de vraies solutions sans vous annoncer de prix aussi incompréhensibles qu’exorbitants ? Saunier Duval vous livre quelques conseils pour trouver un professionnel de confiance et organiser le dépannage de votre installation.



Comment réagir en cas de panne ?

Vérifications d’usage

Avant de vous précipiter sur le téléphone, assurez-vous que le problème vienne bien de votre pompe à chaleur. Premier réflexe : vérifiez le disjoncteur et l’état du réseau électrique. Peut-être s’agit-il d’une simple panne de secteur, auquel cas vous n’avez plus qu’à patienter jusqu’à ce que tout rentre dans l’ordre.

Deuxième hypothèse : le thermostat général de la maison est mal réglé. Si la température de consigne est trop élevée, il est logique que la pompe à chaleur se mette en veille. Pensez aussi à vérifier les piles ou la connexion du thermostat.

Tout semble normal ? Contrôlez l’écran de votre pompe à chaleur. En cas de panne ou de dysfonctionnement, il affiche généralement un code d’erreur dont vous pourrez retrouver la signification dans la notice technique de l’appareil.


Le fonctionnement de la pompe à chaleur

La pompe à chaleur (PAC) est un système complexe fonctionnant sur les principes de la thermodynamique. L’unité extérieure de l’installation commence par capter les calories présentes dans son environnement immédiat. Il peut s’agir de l’air ambiant (climatisation réversible ou PAC air / eau) ou du sous-sol de votre terrain (PAC géothermique).

Ces calories ont pour effet de vaporiser le fluide frigorigène présent dans l’appareil. Puis le compresseur augmente sa température en le mettant sous pression. Le gaz échauffé poursuit sa route dans le circuit de la pompe à chaleur et parvient au condenseur. C’est là qu’il transfère la chaleur accumulée à l’eau de chauffage, elle-même propulsée vers les radiateurs de la maison. En se condensant, le fluide frigorigène reprend son état liquide. Au niveau du détendeur, il retrouve une pression inférieure et peut repartir pour un nouveau cycle.

À savoir : les climatiseurs réversibles ne sont pas reliées au circuit de chauffage. Elles insufflent de l’air chaud directement dans l’atmosphère de la maison. Elles sont généralement réversibles et se transforment en système de climatisation lors de la saison chaude.

À noter : les pompes à chaleur de type air / eau sont les plus couramment posées pour remplacer la chaudière et s’affranchir du chauffage au gaz.

Ce mode de chauffage vous intéresse ? Demandez votre devis pour l’installation d’une pompe à chaleur air / air ou air / eau.


Pompe à chaleur : les pannes les plus courantes

Elles sont souvent liées aux organes principaux de l’appareil :

  • Le compresseur
    Il peut arriver qu’il ne s’arrête plus. C’est généralement le signe d’un excès ou d’un défaut de fluide frigorigène, ou même d’un mauvais fonctionnement de l’unité extérieure, grippée par le givre.
    S’il émet un bruit inhabituel, il manque peut-être d’huile ou souffre d’usure.
    Dans de rares cas, le compresseur peut tout bonnement s’avérer hors service. Il faut alors le remplacer.
  • Le détendeur
    Il peut se bloquer par manque de pression au niveau du fluide frigorigène. Il suffit souvent de vidanger puis remplir à nouveau le circuit pour y remédier.
  • Les éléments susceptibles de s’encrasser
    Il peut s’agir du ventilateur de l’unité extérieure, des filtres, de l’échangeur, etc. Il convient de nettoyer le système pour que la pompe à chaleur puisse à nouveau fonctionner correctement.


Fuites diverses, encrassage, problème électrique et pression anormale sont les problèmes les plus courants. Dans tous les cas, n’essayez jamais de procéder vous-même à la réparation. Le fluide frigorigène est toxique, pour vous comme pour l’environnement. Il faut être déclaré et posséder un agrément spécifique pour être autorisé à le manipuler, le stocker ou le recycler.

Autre bonne raison de ne pas jouer au réparateur : si vous vous trompez dans les réglages ou la remise en service de l’appareil, vous risquez finalement de le détériorer plus qu’il ne l’était déjà ! Vous pourriez également induire un mauvais fonctionnement de l’installation. Ce que vous aurez économisé sur le prix du dépannage finirait par s’évaporer en une consommation d’énergie excessive !

En panne de chauffage ? Demandez un devis pour faire réparer votre pompe à chaleur.


Trouver un réparateur de pompe à chaleur en urgence

Lorsque la panne est avérée se présentent trois cas de figure.

La pompe à chaleur est encore sous garantie

Dans ce cas, appelez votre installateur et exposez-lui le problème. Il se chargera généralement de gérer le dépannage. Vous pouvez également contacter directement le constructeur si vous avez acheté votre PAC sans intermédiaire.


Vous avez souscrit un contrat d’entretien

La loi impose un entretien régulier de votre pompe à chaleur. Vous devez prévoir une visite de maintenance tous les deux ans au minimum.

Comme dans le cas d’une chaudière, il arrive que votre installateur vous propose un contrat d’entretien afin de ne jamais oublier les révisions indispensables.

Vous pouvez ainsi choisir entre plusieurs options : la visite d’entretien seule ; l’entretien et les frais de déplacement en cas de dépannage ; ou encore la formule complète, incluant l’entretien, les frais de déplacement et le prix d’une réparation standard.

Si vous avez souscrit un contrat d’entretien, contactez le professionnel en question et demandez-lui si la panne entre dans le cadre de vos accords. Sauf s’il s’agit d’un problème inhabituel, vous n’aurez aucun frais supplémentaire.

Vous voulez préserver votre installation de chauffage ? Demandez un devis pour prévoir la maintenance de votre pompe à chaleur et / ou souscrire un contrat d’entretien.


Vous n’avez pas signé de contrat d’entretien et votre PAC n’est plus sous garantie

Sans garantie ni contrat d’entretien, vous n’avez plus qu’à partir en quête d’un professionnel chevronné et disponible rapidement.

Interrogez votre installateur s’il vous a donné toute satisfaction au moment de la mise en service. Activez votre réseau : quelqu’un pourra peut-être vous conseiller une entreprise compétente. Vous pouvez aussi consulter notre page « Partenaire Fil Rouge » : en entrant votre code postal, vous obtiendrez la liste des chauffagistes qualifiés et proches de chez vous.

Quelques conseils :

  • Sélectionnez les entreprises certifiées RGE (Reconnues Garantes de l’Environnement), c’est un premier gage de qualité ;
  • Repérez également les professionnels habilités à manipuler le fluide frigorigène ;
  • Contactez-en plusieurs, à proximité de votre domicile ;
  • Puis comparez leurs prestations, leurs prix, leur rapidité de réaction.

Même si vous êtes sans chauffage, prenez le temps de choisir avec discernement et demandez des devis. Mieux vaut reculer un peu le dépannage qu’être déçu par la réparation !


Déroulement et prix d’un dépannage de PAC

Préparez un maximum d’informations pour aider le professionnel choisi le jour de l’intervention : historique de la pompe à chaleur, description du problème, notice technique.

Plus vite il posera son diagnostic, moins le prix du dépannage sera élevé !

Il peut arriver que la panne ne soit pas réparable en une seule intervention. Soit parce qu’elle nécessite des travaux conséquents, soit parce que le professionnel a besoin de commander certaines pièces qu’il ne conserve pas en stock.

Dans ce cas, demandez-lui un devis et un délai pour la suite de la réparation. Là encore, vous pouvez comparer les prix et prestations de plusieurs chauffagistes si vous le jugez nécessaire.

Le coût du dépannage dépend du type de pièce à changer mais également des tarifs du professionnel, de votre localisation et de l’urgence de la réparation. Il varie de quelques dizaines à plusieurs centaines d’euros.

Le prix des contrats d’entretien est généralement compris entre 100 et 300 euros par an.


Adopter les bons gestes pour éviter les pannes de la pompe à chaleur

Mais pour rester serein et bénéficier d’une bonne qualité de chauffage en toute circonstance, le mieux est encore de vous débrouiller pour éviter les pannes !

Vous l’avez compris, notre première recommandation consiste à ne jamais négliger l’entretien de votre pompe à chaleur. Une installation nettoyée et correctement réglée restera plus longtemps en bon état. Et, rappelons-le, vous aidera à faire quelques économies d’énergie !

Vous pouvez également garder un œil sur l’unité extérieure de votre PAC. Veillez à ce qu’elle reste à l’abri du givre et dégagée de tout débris végétal. Restez attentif aux bruits inhabituels de l’appareil et n’attendez jamais que la situation se dégrade.

Maintenant que vous savez comment procéder pour trouver un professionnel de confiance, conservez son numéro à portée de main, et appelez-le si vous avez le moindre doute !