Fabriqué en France

Un réseau partenaire d'excellence

Plus d'un siècle d'expertise

Rechercher
Devis gratuitRechercher
Devis gratuit

Pompe à chaleur

Les pompes à chaleur Saunier Duval font partie des plus silencieuses du marché. Elles vous procureront un confort inégalé en termes de chauffage, eau chaude, rafraîchissement et acoustique. Vous êtes sûre de faire le bon choix avec une pompe à chaleur Saunier Duval.

Profitez dès à présent des avantages d’une pompe à chaleur Saunier Duval

Que vous soyez à la recherche d’une pompe à chaleur air / eau, d’une climatisation réversible ou d’une pompe à chaleur hybride, la gamme de Saunier Duval répond à vos besoins. La pompe à chaleur air / eau par exemple est un produit tout en un puisqu'elle produira le chauffage et l'eau chaude et pourra également rafraîchir vos pièces en été. Vous n'aurez rien à faire, la pompe à chaleur s'occupera de chauffer rapidement et de maintenir une température stable de façon autonome. En plus, l'achat d'une pompe à chaleur air / eau est éligible à certaines aides financières.

La plupart des pompes à chaleur air / eau Saunier Duval sont fabriquées en France. Retrouvez le détail des sites de fabrication ici.


N’attendez plus pour découvrir nos gammes de pompes à chaleur ainsi que nos services pour vous accompagner : devis installation pompe à chaleur, devis dépannage pompe à chaleur ou encore devis entretien pompe à chaleur.

Pompe à chaleur air / eau

En matière de développement durable et d'engagement sociétal, Saunier Duval investit massivement dans des nouveaux produits fonctionnant aux énergies renouvelables. Les pompes à chaleur Saunier Duval sont des solutions performantes, respectueuses de l'environnement et extrêmement silencieuses.

Découvrez la gamme de pompes à chaleur air / eau Saunier Duval.

Climatisation réversible

Pour s'adapter toujours à chaque besoin, Saunier Duval voit sa gamme de pompes à chaleur s'élargir avec une nouvelle climatisation réversible alliant performance et économies d'énergies.

La climatisation réversible permet un approvisionnement performant aussi bien en chauffage qu'en rafraîchissement, pour un confort assuré en toute saison. Elle est également éligible à la prime aux Certificats d'Économies d'Énergie, ainsi qu'à l'Eco-prêt à taux 0 % pour vous faciliter son financement.

Pompe à chaleur : tout savoir sur ce mode de chauffage

Eau, gaz, électricité… Voilà 3 postes de dépense importants dans votre budget mensuel. Pour réduire vos factures, vous avez décidé de faire quelques économies d’énergie. Et puisque votre chaudière à gaz n’est plus de première jeunesse, il est peut-être temps de la remplacer par une pompe à chaleur (PAC). Ce mode de chauffage semble faire l’unanimité. L’État propose des aides financières, les professionnels évoquent un confort thermique optimal et ceux qui ont sauté le pas semblent ravis. Vous aimeriez en savoir plus ? Vous êtes au bon endroit ! Découvrez notre dossier sur la pompe à chaleur : fonctionnement, avantages, rendement, installation ou entretien, vous saurez tout sur cet équipement à la fois économique, écologique et performant.

Comment fonctionne une pompe à chaleur (PAC) ?

Les différents types de pompes à chaleur

3 fonctions pour un seul équipement

Pourquoi faire installer une pompe à chaleur ?

Pompe à chaleur : rendement et efficacité énergétique

Le bon dimensionnement : un préalable essentiel à l’installation d’une PAC

Pompe à chaleur : comment choisir ?

Comparaison entre PAC air / eau et climatisation réversible

Installation et entretien de la pompe à chaleur

Questions fréquentes sur la pompe à chaleur


Comment fonctionne une pompe à chaleur (PAC) ?

Vous connaissez bien le principe de la chaudière : il suffit de brûler du gaz ou du fioul pour produire de la chaleur. Dans le cas de la pompe à chaleur, nul besoin de combustible fossile puisque l’appareil récupère les calories naturellement présentes dans l’environnement immédiat de votre logement. Il utilise ainsi une énergie gratuite et renouvelable à l’infini. C’est ce qui en fait un moyen de chauffage si intéressant.

Examinons-en le fonctionnement plus en détail.

L’unité extérieure de la pompe à chaleur contient un fluide frigorigène ayant la particularité de s’évaporer à très faible température. Les calories de l’air, du sol ou de l’eau des nappes phréatiques suffisent à le changer en un gaz qui s’échauffe peu à peu sous l’effet d’un compresseur. Ce gaz poursuit sa progression dans le système pour atteindre un condenseur. Il y retrouve sa forme liquide en transférant la chaleur emmagasinée au système de chauffage. Il peut s’agir de radiateurs, d’un plancher chauffant ou de ventilo-convecteurs. De son côté, le fluide frigorigène se trouve prêt pour un nouveau cycle.

Si les calories captées n’ont aucun impact sur votre budget chauffage, la pompe à chaleur utilise malgré tout une certaine quantité d’électricité pour actionner son compresseur et quelques autres éléments annexes. Mais le rapport entre chaleur produite et énergie consommée reste largement favorable !

Ce rapport est appelé COP, ou Coefficient de Performance. Il exprime le rendement général de la pompe à chaleur. Un COP égal à 3 signifie que pour chaque kilowatt électrique consommé, l’appareil en fournit 3 sous forme de chaleur.


Les différents types de pompes à chaleur

Les pompes à chaleur se distinguent principalement par la manière dont elles puisent l’énergie extérieure (source froide) et le processus par lequel elles la restituent (source chaude).

Pompes à chaleur aérothermiques

Ce type de pompes à chaleur utilise l’air extérieur en guise de source froide. La chaleur produite peut ensuite être transférée à l’intérieur du logement de 2 façons différentes :

  • Climatisation réversible : des ventilo-convecteurs insufflent directement un air réchauffé dans l’atmosphère des pièces de la maison ;
  • PAC air / eau : le fluide frigorigène transmet sa chaleur à l’eau circulant dans les radiateurs ou le plancher chauffant de votre logement.

Pompes à chaleur de type géothermique

C’est ici la source froide qui diffère. Il existe de nombreuses variantes que l’on peut résumer par ces 2 catégories :

  • PAC sol / eau : les calories proviennent des profondeurs de votre terrain,
  • PAC eau / eau : l’installation puise les calories dans l’eau d’une nappe phréatique située non loin de votre maison.

La source chaude est constituée du système de chauffage central, comme dans le cas des PAC air / eau.


3 fonctions pour un seul équipement

La pompe à chaleur fonctionne par transfert d’énergie d’un milieu à l’autre, à l’inverse de la chaudière qui produit de la chaleur par combustion de gaz ou de fioul. Cette caractéristique en fait un équipement particulièrement flexible et polyvalent.

Vous pouvez ainsi :

  • Produire du chauffage pour votre logement, ou même votre piscine
    C’est le principe que nous décrivons dans le début de cet article
  • Rafraîchir votre habitation
    Certaines pompes à chaleur sont réversibles et peuvent inverser leur fonctionnement. Elles se changent alors en système de climatisation, expulsant la chaleur vers l’extérieur en période estivale.
  • Produire l’eau chaude sanitaire de la maison
    Le fluide frigorigène de la PAC peut aussi transférer la chaleur à un ballon d’eau approvisionnant les pièces techniques (cuisine et salles de bain).


Pourquoi faire installer une pompe à chaleur ?

Maintenant que vous en connaissez le fonctionnement, passons en revue les multiples avantages de la pompe à chaleur.

Il s’agit d’une solution :

  • Performante
    Dans la plupart des cas, la pompe à chaleur présente un COP de 3 ou plus. Selon les conditions, certains modèles peuvent aller au-delà de 4, fournissant bien plus d’énergie qu’ils n’en consomment et offrant un confort thermique adapté à toutes les situations.
  • Économique
    Le rendement énergétique de la PAC vous permet de réduire sensiblement votre facture de chauffage. Mois après mois, vous rentabilisez ainsi votre investissement de départ. À cela s’ajoutent les nombreuses aides financières auxquelles sont éligibles les pompes à chaleur de type air / eau ou géothermique. Accordés par l’État, les institutions locales ou les fournisseurs d’énergie, ces dispositifs peuvent, selon votre profil, couvrir la majeure partie du prix de départ.
  • Écologique
    Nous l’avons dit, la pompe à chaleur vous permet de vous affranchir des combustibles fossiles. En captant les calories de l’air, du sol ou de l’eau souterraine, elle emploie une énergie gratuite, et surtout inépuisable. Même en considérant l’apport électrique nécessaire à son fonctionnement, l’installation reste plus respectueuse de l’environnement qu’une chaudière à gaz, au fioul ou même au bois.

Autre point fort, la pompe à chaleur peut se connecter au circuit de chauffage central déjà en place. Vous en adapterez simplement la puissance à la température d’eau exigée par vos radiateurs ou votre plancher chauffant. Cela simplifie d’autant les travaux d’installation. C’est donc un équipement apprécié aussi bien en rénovation que dans le cas de constructions neuves.

La pompe à chaleur permet enfin la plus grande modernité. Vous pouvez la raccorder aux systèmes de régulation les plus sophistiqués pour pouvoir la piloter à distance et adapter la température à vos besoins. Dans le cas d’une climatisation réversible par exemple, chaque unité intérieure peut être commandée par une télécommande spécifique pour vous assurer le meilleur confort thermique dans toutes les pièces de la maison.


Pompe à chaleur : rendement et efficacité énergétique

Nous avons vu que le COP désignait le rapport entre énergie produite et énergie consommée. Pour être tout à fait exacts, ajoutons que ce coefficient ne donne qu’un rendement très approximatif, dépendant de nombreux éléments susceptibles de varier selon les conditions.

En effet, la quantité d’électricité consommée dépend de :

  • La température extérieure
    Plus elle est basse, plus la pompe à chaleur s’active pour récupérer un nombre suffisant de calories. Le rendement ponctuel baisse donc en hiver et augmente en été. Il sera globalement plus important dans les régions tempérées que dans l’extrême Nord.
  • Vos besoins en chauffage
    Si vous ne vous sentez à l’aise que dans une ambiance tropicale, vous forcerez la pompe à chaleur à travailler plus longtemps et plus fréquemment.
  • L’isolation de votre logement
    Une maison bien isolée présente moins de déperditions énergétiques, ce qui diminue d’autant l’effort fourni par la pompe à chaleur.
  • Et bien d’autres facteurs comme la configuration de votre logement, les systèmes annexes, l’état du matériel ou le nombre d’habitants (dans le cas où la PAC produit également l’eau chaude sanitaire de la maison).

Pour se faire une idée plus réaliste du rendement réel de la pompe à chaleur, l’Europe a donc instauré l’ETAS, ou Efficacité Énergétique Saisonnière. Il s’agit d’une valeur exprimée en pourcentage qui indique le rendement de l’installation dans des conditions plus vraisemblables, et ce, au cours d’une année entière.

L’ETAS prend en compte les paramètres précédemment cités mais également les périodes pendant lesquelles vous ne chauffez pas, votre localisation et même l’altitude à laquelle vous vous trouvez ! Bien sûr, cela reste une estimation mais elle vous aide à calculer au plus juste les économies d’énergie potentiellement réalisables dans votre situation. C’est également une valeur très utile pour comparer deux modèles de pompes à chaleur. Le calcul est objectif et effectué de la même façon par tous les constructeurs européens, selon une norme bien établie.

Les pompes à chaleur de la gamme Saunier Duval sont toutes dotées de la technologie Inverter. Cette dernière permet d’anticiper les pics et baisses de température afin de lisser le travail du compresseur. Un comportement modulé qui permet de réduire la consommation d’énergie et améliore ainsi l’efficacité de l’équipement.


Le bon dimensionnement : un préalable essentiel à l’installation d’une PAC

Qu’entend-on par « bon dimensionnement » ? Il s’agit ici de déterminer la puissance nécessaire à votre pompe à chaleur pour vous fournir chauffage, climatisation et, le cas échéant, eau chaude sanitaire. Cette puissance représente la quantité d’énergie maximale que l’appareil est capable de fournir dans des conditions normales, pour un rendement optimal.

Un mauvais dimensionnement peut avoir de fâcheuses répercussions.

  • Si la pompe à chaleur est sous-dimensionnée, elle ne parviendra pas à fournir le confort thermique attendu et travaillera sans relâche pour pallier cette insuffisance. Sa consommation montera en flèche, faisant du même coup, chuter son efficacité énergétique.
  • Si la pompe à chaleur est surdimensionnée, elle ne cessera de s’arrêter puis de repartir. Ce fonctionnement par à-coups aura également un impact négatif sur le rendement de l’installation.

Vous habitez une région très froide et craignez qu’une PAC, même de forte puissance, ne soit pas suffisante pendant l’hiver ? N’oubliez pas l’option hybride ! Vous pouvez installer une pompe à chaleur sans déposer votre ancienne chaudière à gaz qui viendra en soutien en cas de températures fortement négatives. Une telle synergie vous permettra de limiter votre consommation en énergie fossile sans y sacrifier votre confort.

En conséquence, avant d’engager les travaux, n’oubliez pas de faire réaliser un bilan thermique pour connaître vos besoins. Vous choisirez ensuite le modèle qui convient le mieux à votre logement et votre budget.


Pompe à chaleur : comment choisir ?

Nous pouvons maintenant résumer les principaux éléments conditionnant le choix d’une pompe à chaleur adaptée :

  • Le bilan thermique (qui prendra en compte votre localisation, l’état de votre logement, etc.), afin de déterminer la puissance nécessaire ;
  • Vos besoins en eau chaude sanitaire si votre PAC est également prévue pour la fournir ;
  • Le système de chauffage existant : si vous souhaitez conserver vos émetteurs (radiateurs par exemple) ou même votre chaudière à gaz en relève, il vous faudra choisir une pompe à chaleur compatible ;
  • L’ampleur des travaux : si vous ne disposez que de radiateurs électriques, vous ne pourrez choisir une pompe à chaleur air / eau qu’en installant un nouveau circuit de chauffage. Rappelez-vous qu’en rénovation, tout est permis, mais au prix de grandes transformations ;
  • Votre budget et les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre.


Comparaison entre PAC air / eau et climatisation réversible

Les pompes à chaleur aérothermiques sont les plus couramment installées car elles engendrent moins de travaux. Elles nécessitent moins de place que leurs homologues géothermiques qui exigent parfois une surface de captage importante.

Il est donc intéressant de résumer également les avantages et inconvénients de chaque modèle.

La PAC air / eau :

  • Peut se relier au système de chauffage central existant (radiateurs, plancher chauffant, etc.) et remplacer l’ancienne chaudière à gaz ou au fioul sans travaux lourds ;
  • Peut également fonctionner conjointement à la chaudière, cette dernière prenant la relève en cas de grand froid ;
  • Est capable de fournir l’eau chaude sanitaire de la maison ;
  • Offre une chaleur plus douce et homogène ;
  • Peut être utilisée pour chauffer l’eau d’une piscine ;
  • Vous permet de bénéficier d’aides financières au moment de son installation.

La climatisation réversible :

  • Est généralement réversible et peut alors passer en mode climatisation ;
  • Fait preuve d’une meilleure réactivité et peut chauffer ou rafraîchir votre logement en un temps record ;
  • Peut être dotée de plusieurs unités intérieures. Vous pouvez ainsi enregistrer une température de consigne différente dans chaque pièce ou grande zone de la maison ;
  • Offre une solution intéressante si vous souhaitez remplacer des radiateurs électriques peu économiques ;
  • Ne peut cependant pas produire l’eau chaude sanitaire du logement.


Installation et entretien de la pompe à chaleur

Nous ne saurions trop vous conseiller de choisir avec beaucoup de soin le professionnel à qui vous confierez l’installation de votre pompe à chaleur.

Il s’agit avant tout d’une obligation légale : pour obtenir les aides financières accordées par l’État, vous devez faire appel à un installateur agréé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Les travaux seront réalisés dans les règles de l’art et le professionnel saura optimiser votre système de chauffage pour une consommation maîtrisée.

Il pourra également se charger de l’entretien de votre pompe à chaleur. Cette maintenance a pour but de garantir le bon fonctionnement de l’équipement, d’en maximiser le rendement, de prévenir les pannes et de garantir votre sécurité. Elle doit impérativement être réalisée tous les deux ans dans le cas d’une pompe à chaleur de puissance nominale comprise entre 4 et 70 kW.

Vous recherchez un professionnel compétent ?

Profitez de notre réseau d’entreprises qualifiées et demandez votre devis gratuit pour l’installation, l’entretien ou le dépannage de votre pompe à chaleur.


Questions fréquentes sur la pompe à chaleur