Rechercher

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur aérothermique

Vous envisagez d'utiliser une source d'énergie renouvelable pour votre chauffage ? Alors la pompe à chaleur aérothermique est une alternative qui mérite votre attention.

  • Avantages de la pompe à chaleur aérothermique
  • Comment fonctionne une pompe à chaleur aérothermique ?
  • Quel est le coût d'une pompe à chaleur aérothermique
  • Quelles sont les aides pour l’installation d’une pompe à chaleur aérothermique ?
  • Installation d’une pompe à chaleur aérothermique
  • Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur hybride ?

L'objectif de cet article est de répondre à toutes les questions importantes sur les pompes à chaleur aérothermiques afin de vous accompagner dans votre transition vers cette forme durable de production de chauffage.

Avantages d'une pompe à chaleur aérothermique

Si l'on compare la pompe à chaleur aérothermique à un système de chauffage au fioul ou au gaz, les avantages sont directs :

✔ Réduction des émissions de CO2

✔ Réduction de la facture de chauffage

✔ Amélioration du confort

La pompe à chaleur aérothermique présente également un certain nombre d’avantages par rapport aux solutions géothermiques :

  • Des coûts d’installation réduits
  • Une mise en œuvre plus simple ne nécessitant pas de forage

Comment fonctionne une pompe à chaleur aérothermique?

Le principe de fonctionnement de base de la pompe à chaleur est aussi simple qu'ingénieux : l'énergie thermique de l'air extérieur est captée et restituée dans votre système de chauffage.

Si c'est la première fois que vous vous intéressez au fonctionnement d'une pompe à chaleur, la phrase précédente vous interpelle certainement : comment est-il possible que l'air froid extérieur en hiver puisse chauffer ma maison ? Bien que cela puisse paraître paradoxal, la pompe à chaleur fonctionne même lorsqu'il fait - 20 °C à l'extérieur. A cette température, l’air contient toujours une certaine énergie, qu’il est possible d’extraire et d’utiliser pour le chauffage.

La transformation de l’air extérieur en chauffage pour le logement repose sur différentes étapes clés :

1. L’air extérieur est d’abord aspiré dans la pompe à chaleur par un ventilateur. Il est alors mis en contact avec des tubes contenant un fluide frigorigène dont la température est encore plus basse (par exemple - 25 °C). L’air extérieur va alors se refroidir et céder son énergie au fluide.

2. Cette énergie renouvelable emmagasinée par le fluide frigorigène va pouvoir servir à alimenter votre chauffage. Pour ce faire, il va falloir augmenter le niveau de température du fluide frigorigène au-delà de la température de vos émetteurs (radiateurs ou plancher chauffant). Ce rôle est joué par le compresseur de la pompe à chaleur, qui, en augmentant la pression du fluide frigorigène va aussi augmenter sa température et le faire circuler vers l’unité intérieure de la pompe à chaleur. Si par exemple vos radiateurs fonctionnent à 50 °C, le fluide frigorigène doit être amené à une température supérieure, par exemple 55°C.

3. Dans la pompe à chaleur, l’eau circulant dans votre circuit de chauffage est mise en contact avec le fluide frigorigène qui va alors transférer son énergie pour réchauffer l’eau de votre chauffage.

4. Enfin, pour que le cycle soit complet, le fluide retrouve sa température initiale de - 25 °C grâce à une chute de pression qui s’opère au sein du détendeur.

Finalement, une part importante de l’énergie utile à votre chauffage a donc été captée dans l’environnement extérieur. Le rapport entre l’énergie utile pour votre chauffage et l’énergie consommée est appelée coefficient de performance (COP) ou coefficient de performance saisonnier (SCOP). Ce dernier vous informe sur la performance moyenne sur une saison de chauffe de votre pompe à chaleur.

Ce fonctionnement est réversible, cela signifie que vous pouvez également rafraîchir vos pièces en été avec une pompe à chaleur air / eau.

Quels sont les types de pompes à chaleur aérothermiques existants ?

Il existe deux types de pompes à chaleur aérothermiques : la pompe à chaleur air / air et la pompe à chaleur air / eau.

  • La pompe à chaleur air / eau

Comme décrit au paragraphe précédent, ce type de pompe à chaleur réchauffe votre réseau de radiateurs ou votre plancher chauffant en captant une part importante d’énergie dans l’air extérieur.

  • La pompe à chaleur air / air

En résumé, au lieu de chauffer l'eau qui circule dans vos radiateurs, ce système réchauffe directement l'air de votre logement et le distribue dans les pièces via un système de ventilation ou via des unités intérieures dans chaque pièce.

Quel est le coût d’une pompe à chaleur aérothermique ?

Le coût global d’une pompe à chaleur provient de l’addition des coûts du matériel (unité extérieure et unité(s) intérieure(s)) et des travaux liés à l’installation (dépose de l’ancien matériel, réalisation d’une dalle en béton, pose du nouveau matériel) de celle-ci. Parmi tous les types de pompes à chaleur, les modèles aérothermiques peuvent être considérés comme la solution demandant un investissement moindre en raison de leurs frais d’installation plus faibles que pour des modèles géothermiques par exemple.

Les coûts d'exploitation d'une pompe à chaleur dépendent des performances de celle-ci. Plus le coefficient de performance annuel (ou SCOP) d’une pompe à chaleur est élevé, plus la part d’énergie renouvelable utilisée est importante.

La durée maximale entre deux entretiens d’une pompe à chaleur est de 2 ans. Les coûts s’élèvent à environ 200 € par an.

Quelles sont les aides pour l’installation d’une pompe à chaleur aérothermique ?

Dans le cadre d’un remplacement de chaudière non-condensation par une pompe à chaleur aérothermique, vous pourrez bénéficier de nombreuses aides financières vous permettant ainsi de réduire l’investissement. Ces différentes aides (MaPrimeRénov’, CEE, Eco-Prêt à Taux Zéro) sont calculées en fonction de la composition du foyer et de vos revenus. Pour vous aider à estimer le montant des aides auxquelles vous êtes éligibles, Saunier Duval met à votre disposition un simulateur.

Installation d'une pompe à chaleur aérothermique

Les nombreux avantages d'une pompe à chaleur aérothermique vous ont séduit ? Si oui, sachez qu’elles peuvent être installées aussi bien en maison neuve que dans un logement ancien. Dans tous les cas, le professionnel vous guidera dans le choix de l’endroit le plus approprié pour installer l'unité extérieure. Parmi les contraintes d’implantation, il faut notamment prendre en compte la proximité avec les pièces de vie et la distance avec le voisinage. Une installation à proximité d’un local technique ou d’un garage est privilégiée. Néanmoins, pour un confort acoustique optimal, Saunier Duval conçoit des pompes à chaleur très silencieuses. Et le design élégant de nos unités extérieures, assorti aux couleurs de la maison, permet une intégration facile dans votre environnement.

Dans le cas d’une pompe à chaleur air / eau, l’unité intérieure est quant à elle placée dans le logement, le plus souvent dans une pièce de service (buanderie, garage…). L’installation occupe moins d’1 m² au sol pour réaliser le chauffage et l’eau chaude sanitaire. Dans le cas d’une pompe à chaleur air / air, une ou plusieurs unités intérieures murales sont installées dans votre logement suivant votre projet.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur hybride ?

Une installation hybride combine deux générateurs exploitant deux sources d’énergie différentes. Généralement en configuration hybride, la pompe à chaleur aérothermique est associée à une chaudière gaz ou fioul. Vous pouvez associer votre pompe à chaleur Saunier Duval à une chaudière neuve ou existante, quelle que soit sa marque. Cette combinaison permet de tirer le meilleur des deux technologies :

  • elle fonctionne toujours avec l’énergie la moins chère
  • elle diminue l’investissement initial en réduisant la puissance de la pompe à chaleur
  • elle garantit un confort quelle que soit la température extérieure (la chaudière prend la relève de la pompe à chaleur en cas de conditions extérieures extrêmes)
  • elle est compatible avec tous les types d’émetteurs (radiateurs moyenne et haute température, planchers chauffants…)