Rechercher
Devis gratuitRechercher
Devis gratuit

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur monobloc ?

Vous êtes résolu à installer une pompe à chaleur Air / Eau pour chauffer votre maison : c’est une solution performante, offrant un excellent confort thermique pour des factures de chauffage réduites. Autre avantage : le système ne consomme aucune énergie fossile et se montre ainsi plus respectueux de l’environnement que la chaudière traditionnelle. Mais la gamme des PAC est particulièrement vaste ! Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur monobloc ? Quelles différences avec une installation de type bibloc ? Saunier Duval vous livre, dans cet article, une comparaison détaillée afin de vous aider à choisir le bon produit.



Le fonctionnement d’une pompe à chaleur air/eau

Principe général

Les PAC monobloc et PAC bibloc sont toutes deux des pompes à chaleur air / eau. Le modèle monobloc n’est constitué que d’un seul module, généralement installé à l’extérieur de la maison. La pompe bibloc comporte une unité extérieure connectée à un bloc intérieur. Deux appareils au lieu d’un.

Pour mieux comprendre ce qui différencie ces deux systèmes, arrêtons-nous un instant sur le fonctionnement du mode de chauffage en lui-même.

En voici le principe général : la PAC air/eau récupère les calories naturellement présentes dans l’air extérieur pour chauffer l’eau circulant dans les radiateurs ou le plancher chauffant de la maison. C’est ce qui en fait une solution particulièrement économique ! En dehors d’une alimentation électrique, l’appareil n’utilise qu’une source d’énergie gratuite et entièrement renouvelable.

Le transfert de chaleur que nous venons d’évoquer nécessite deux circuits distincts, décrits dans ce qui suit.

Le circuit frigorifique

C’est celui qui récupère la chaleur dans l’environnement extérieur. Il contient un fluide frigorigène dont la particularité est de s’évaporer facilement, même à basse température. Ce fluide subit diverses transformations à mesure de son parcours à travers les différents éléments du circuit :

  • L’évaporateur
    Le fluide passe à l’état gazeux au contact des calories venues de l’extérieur.
  • Le compresseur
    Il augmente la pression du gaz formé, ce qui a pour effet de l’échauffer.
  • Le condenseur
    Le gaz repasse à l’état liquide en se refroidissant. La chaleur qu’il dégage à cette étape est transmise à l’eau du circuit de chauffage au moyen d’un échangeur.
  • Le détendeur
    Il diminue la pression du fluide frigorigène qui retrouve son état initial. Le liquide est prêt pour un nouveau cycle et repart vers l’évaporateur.

Le circuit hydraulique

C’est lui qui récupère la chaleur du fluide frigorigène à l’étape du condenseur. Il la transporte vers les radiateurs et le plancher chauffant qui la restituent aux différentes pièces de la maison pour vous offrir une température agréable. Comme son nom l’indique, le circuit hydraulique contient essentiellement de l’eau.

Quelques informations complémentaires

Peut-être vous inquiétez-vous de ce qui se passe en hiver ? La pompe à chaleur peut-elle récupérer suffisamment de calories pour assurer son fonctionnement ? Peut-elle assurer le chauffage de votre habitation ?

Rassurez-vous, le système reste efficace même en cas de température négative. Mais il est vrai que le rendement énergétique de la pompe à chaleur est alors inférieur à ce qu’il peut être en été. Dans les régions froides, un appoint électrique ou même une chaudière peuvent prendre le relais lorsque la température extérieure est trop basse pour couvrir les besoins de la famille.

Notons que la pompe à chaleur peut également produire l’eau chaude sanitaire de la maison. Elle est alors connectée à un ballon d’eau, indépendant ou directement intégré dans l’appareil.

Par ailleurs, lorsqu’elle est réversible, la pompe fonctionne en sens inverse et rejette les calories de l’intérieur vers l’extérieur. Un bon moyen d’assurer le refroidissement du logement dans les périodes de grande chaleur sans avoir à investir dans un système de climatisation indépendant.


Les différences entre PAC monobloc et PAC bibloc

La pompe à chaleur air/eau fonctionne donc selon un va-et-vient permanent entre extérieur et intérieur. C’est ici qu’intervient la notion de bloc (monobloc ou bibloc) : elle est relative à l’emplacement de chaque module et à la manière dont les éléments sont ou non regroupés :

  • La pompe à chaleur air / eau monobloc
    Dans ce modèle, l’ensemble du groupe frigorifique se trouve hors de la maison puisque la pompe à chaleur n’est constituée que d’un seul module, l’unité extérieure. Cette dernière est raccordée au circuit de chauffage par une simple liaison hydraulique.
  • La pompe à chaleur air / eau bibloc
    Dans cette configuration, il existe deux modules distincts. Unité extérieure et unité intérieure sont reliées par l’intermédiaire du circuit frigorifique. C’est donc à l’intérieur de la maison qu’a lieu le transfert de chaleur vers le circuit de chauffage.

Dans certaines PAC monobloc, l’ensemble de l’installation se situe à l’intérieur de l’habitation. Dans ce cas, la captation des calories s’opère par l’intermédiaire de gaines acheminant l’air extérieur vers l’appareil.


Avantages et inconvénients de la pompe à chaleur air/eau monobloc

Examinons de plus près ce que peut offrir la pompe à chaleur air/eau monobloc.

Avantages

Le premier avantage réside dans le fait que l’équipement est entièrement installé à l’extérieur de la maison : vous y gagnez ainsi une place non négligeable. La solution est intéressante pour les logement dépourvus d’une pièce de service dans laquelle camoufler un bloc un peu disgracieux.

L’installation d’une pompe à chaleur air/eau monobloc est par ailleurs beaucoup plus simple. En général, le circuit frigorifique est entièrement scellé dans l’appareil et ne nécessite aucune manipulation du fluide frigorigène. Ce dernier contient parfois des substances nocives pour l’environnement. Il est interdit de le manier sans une attestation spécifique. Dans le cas d’une pompe à chaleur monobloc, l’installateur n’a pas à s’en préoccuper. Les risques de fuite et d’impact écologique restent limités.

Le prix d’une PAC monobloc est enfin plus faible que celui d’un produit bibloc puisque l’appareil en question ne comporte qu’une seule unité.

Demandez votre devis gratuit pour l’installation d’une pompe à chaleur monobloc, réversible ou non, selon vos besoins.

Inconvénients

Ce type de pompe possède malgré tout quelques inconvénients. Une PAC monobloc est un peu moins performante. C’est ici le circuit hydraulique qui transporte la chaleur vers l’intérieur, ce qui peut poser problème en cas de gel.

Dans le cas d’une maison de grande taille, le groupe hydraulique a fort à faire pour amener l’eau de chauffage du jardin vers chacun des radiateurs. Il peut alors être nécessaire de le soutenir en ajoutant un circulateur.


Les pompes à chaleur air/eau monobloc de la gamme Saunier Duval

Saunier Duval vous propose deux produits de type monobloc :

  • La pompe à chaleur GeniaSet
    Elle assure la production de chauffage et d’eau chaude sanitaire. L’ensemble des dispositifs assurant la livraison de chaleur est situé dans l’unité extérieure. Le tout est relié à une colonne hydraulique intérieure
  • La pompe à chaleur GeniaSet Max
    C’est le modèle réversible de la précédente, qui permet également le refroidissement de la maison en été. Elle est très appréciée en rénovation car compatible avec tout type de radiateurs. Elle contient enfin un fluide frigorigène (R290) sans impact notable sur l’environnement.

Ces deux équipements sont dotés de la technologie Inverter. Il s’agit d’un système de régulation permettant de moduler la puissance du travail fourni par le compresseur en fonction des besoins. Cela évite à la pompe de fonctionner par à-coups et permet de limiter sa consommation en énergie électrique.

Retrouvez toutes les pompes à chaleur de la gamme Saunier Duval sur notre site : climatisation réversible et pompes à chaleur air / eau.